SGI annonce des super calculateurs sous Linux

Altix 3000 chez SGI
Partager

SGI décline son architecture modulaire NumaFlex déjà largement utilisée dans ses supercalculateurs Origin 3000 basés sur des processeurs Mips sous Irix, pour l’adopter dans de nouvelles machines utilisant des processeurs Itanium 2 d’Intel et fonctionnant sous Linux. SGI considère en effet que le marché Linux devrait largement se développer dans les années à venir. Il a d’ailleurs largement contribué au développement de Linux en Open Source en offrant des technologies de paramétrage au mieux, de gestion du système de fichiers XFS ou en améliorant la taille des buffers. Notons toutefois que SGI garde pour lui un certain nombre d’amélioration de Red Hat Linux 7.2 permettant entre autre l’optimisation de ses performances en gros environnement de production.

Les systèmes Altix 3000 sont donc la version Linux de machines déjà largement éprouvées. Ils sont destinés à remplacer les grappes de serveurs Linux par rapport auxquels ils offrent l’avantage de travailler sur une mémoire partagée globale. Le cœur de ces machines repose sur une nouvelle brique (un tiroir standard compatible avec l’architecture modulaire NumaFlex). Cette C-Brick comporte jusqu’à 16 unités comportant chacune 4 processeurs Itanium 2 et 32 Go de mémoire. Elle est vue comme un nœud exécutant une image du système d’exploitation Linux. Lorsque plusieurs nœuds exploitent l’interconnexion de grappes interne de SGI NumaLink, fonctionnant à 6,4 Go/s, les données sont transmises jusqu’à 200 fois plus rapidement qu’au moyen des méthodes de mise en grappe classiques.

Ce gamme se décline pour le moment en deux machines. Le Serveur 3300 est un système d’entrée de gamme mono-nœud disposant de 4 à 12 processeurs Itanium 2 à 900 MHz avec 1,5 Mo de mémoire cache L3. Il gère jusqu’à 96 Mo de mémoire pour un prix débutant à 106 k€. Le Supercluster 3700 est beaucoup plus évolutif. Il accepte de 4 à 64 processeurs Itanium 2 à 900 MHz avec 1,5 MB de mémoire cache L3 ou à 1 GHZ avec 3 MB de mémoire cache L3, par nœud Linux. La mémoire partagée est supportée entre tous les nœuds. Cette machine gère jusqu’à 2 048 processeurs (32 C-Brick) et 16 To de mémoire. Les prix débutent à 500 k€ pour 16 processeurs et 1,7 M€ pour 64 processeurs. Enfin, ces machines disposent du système de gestion de fichiers partagés SAN CXFS permettant de traiter les très gros volumes de données.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.sgi.fr

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous pression en service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDI - Saint-Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS