SFR s'est vu notifier 245 millions d'euros de redressements fiscaux en 2019, selon Capital

PARIS (Reuters) - SFR, filiale d'Altice Europe, s'est vu notifier l’an dernier un total de 245 millions d’euros de nouveaux redressements fiscaux par le ministère français des Finances, rapporte Capital mardi sur son site internet.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

SFR s'est vu notifier 245 millions d'euros de redressements fiscaux en 2019, selon Capital
SFR, filiale d'Altice Europe, s'est vu notifier l’an dernier un total de 245 millions d’euros de nouveaux redressements fiscaux par le ministère français des Finances, rapporte Capital mardi sur son site internet. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

Ces redressements sont notamment liés à l'usage contesté par le groupe de la TVA réduite sur la presse via le kiosque SFR Presse, précise Capital.

"En ajoutant les montants réclamés les années précédentes par Bercy, la somme atteint 451 millions d’euros", écrit le magazine.

Contacté par Capital, SFR n’a pas souhaité faire de commentaires.

(Rédaction de Paris)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS