Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

SFR et Free discuteraient d'un rapprochement

, , , ,

Publié le

Une telle opération permettrait de dégager des synergies de 1,3 milliard d'euros selon Natixis, écrit Les Echos.

SFR et Free discuteraient d'un rapprochement © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Le groupe télécoms SFR, filiale de Vivendi, et Iliad, maison-mère de l'opérateur Free, discutent d'un éventuel rapprochement, écrit le site internet des Echos dans un article publié le lundi 29 octobre.

Le conglomérat Vivendi a engagé une revue de sa stratégie et de son périmètre, qui réunit des activités de médias et de télécoms sans fortes synergies entre elles, sur fond de cours de Bourse en berne.

"Des contacts ont été pris entre les deux opérateurs, alors que Vivendi cherche à marier sa filiale SFR", écrit le quotidien, citant des sources concordantes.

Une telle opération permettrait de dégager des synergies de 1,3 milliard d'euros selon Natixis, ajoute Les Echos.

Des porte-parole de Vivendi et d'Iliad n'ont pas souhaité commenter ces informations.

Les deux opérateurs n'en sont toutefois pas au point d'organiser des réunions techniques avec la direction commerciale ou le réseau, alors que SFR et Numericable, eux, sont déjà entrés dans cette phase, ajoute le quotidien.

Des informations de presse ont récemment fait état de discussions entre SFR et le câblo-opérateur Numericable en vue d'un rapprochement.

Dans son édition de novembre, le mensuel Capital écrit de son côté que Xavier Niel, le fondateur de Free, "n'exclut plus de racheter un concurrent comme SFR et Numericable".

Des sources au fait du dossier ont par ailleurs déclaré à Reuters la semaine dernière que Vivendi avait reçu quatre marques d'intérêt pour la vente de sa participation de 53% dans l'opérateur Maroc Telecom dont le conglomérat espère tirer au moins 5,5 milliards d'euros.

L'action Vivendi a clôturé en baisse de 1,94% à 15,685 euros lundi, tandis que celle d'Iliad a cédé 0,47% à 115,40 euros.

(Avec Reuters, Cyril Altmeyer)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle