SFR à nouveau épinglé par l'Autorité de la concurrence

par Gwénaëlle Barzic

Partager
SFR à nouveau épinglé par l'Autorité de la concurrence
L'opérateur SFR a de nouveau été épinglé par l'autorité de la concurrence

PARIS (Reuters) - L'Autorité de la concurrence a adressé jeudi un nouveau rappel à l'ordre à SFR, sanctionné à hauteur de 40 millions d'euros pour ne pas avoir respecté des engagements pris lors de son rachat par Numericable en octobre 2014.

Le numéro deux français des télécoms a immédiatement annoncé son intention de faire appel, contestant "la teneur de cette décision totalement à charge, les arguments qui la fondent et le montant de la sanction".

C'est la troisième fois en moins d'un an que l'opérateur est réprimandé par le gendarme de la Concurrence avec à la clef un total de sanctions atteignant désormais 135 millions d'euros.

"Peut-être que dans de très grandes opérations, les entreprises doivent comprendre que l'engagement souscrit n'est pas une clause de style", a souligné la présidente de l'Autorité de la concurrence à des journalistes.

Le passif de SFR n'a cependant pas joué dans le calcul de l'amende, a précisé Isabelle de Silva, expliquant que les trois affaires sont distinctes même si elles se rapportent à la même opération: le rachat de la filiale mobile de Vivendi par le câblo-opérateur Numericable qui a donné naissance au nouveau numéro deux français des télécoms, SFR Group.

En novembre, SFR avait dû s'acquitter de 80 millions d'euros pour avoir mis en oeuvre le projet de fusion avant d'avoir reçu le feu vert de la concurrence. En avril 2016, il avait reçu une première sanction de 15 millions pour ne pas avoir respecté ses engagements dans le cadre de la cession des activités mobiles d'Outremer Telecom.

Dans le troisième dossier, l'Autorité s'est intéressée au volet investissements des promesses de l'opérateur.

Le régulateur craignait qu'avec l'opération, SFR, désormais doté du vaste réseau câblé de Numericable, ne mette la pédale douce dans le déploiement de la fibre optique.

Le risque portait en particulier sur la mise en oeuvre du contrat de co-investissement "Faber" conclu avec le concurrent Bouygues Telecom (Bouygues) dans le cadre duquel SFR devait assurer le raccordement d'immeubles et la maintenance.

Des engagements ont à l'époque été pris par SFR qui n'ont été que partiellement remplis depuis, a estimé jeudi l'Autorité.

"Le rythme des adductions s'est très fortement ralenti après la réalisation de l'opération, et n'a véritablement repris qu'au bout d'un an, générant un retard substantiel par rapport aux engagements pris", constate le régulateur selon lequel 58% des raccordements prévus n'ont pas été réalisés.

Le gendarme de la concurrence accompagne sa décision d'une série d'injonctions pour contraindre la filiale d'Altice à respecter ses engagements. Un calendrier lui a été imposé, assorti d'astreintes financières en cas de retard.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

BOUYGUES TELECOM

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS