Seulement 116 des 782 salariés licenciés de Doux Frais ont retrouvé un emploi

Le Comité de pilotage national pour l'accompagnement des salariés licenciés s'est réuni jeudi 2 mai à Rennes (Ille-et-Vilaine) afin de présenter les premiers résultats du Plan de sauvegarde de l'emploi. Seulement 15% des salariés ont retrouvé un poste, dans la très grande majorité des cas en CDD.

Partager
Seulement 116 des 782 salariés licenciés de Doux Frais ont retrouvé un emploi

Les chiffres présentés le 2 mai par le Comité de pilotage national pour l'accompagnement des salariés licenciés de la SAS Doux Frais sont sans appel. Sur les 782 salariés en CDI licenciés à la suite de la liquidation judiciaire de la SAS Doux Frais le 10 septembre 2012, seulement 116 ont retrouvé un emploi, soit 15 % de l'effectif.

Un total très relatif puisque ceux occupant un poste en CDI ne sont que 18. Pour tous les autres, les emplois décrochés sont en CDD ou en intérim. Et rien n'est dit concernant les 88 salariés en contrat à durée déterminée également contraints de quitter Doux SAS le 10 septembre. Leur devenir n'est pas connu.

Ce comité de pilotage présidé par Michel Cadot, le préfet de Bretagne, a mis en œuvre un arsenal complet de prestations d'accompagnement pour que réussisse ce Plan de sauvegarde de l'emploi doté de 2,5 millions d'euros. Il passe par des bilans de compétences, des entrainements à la recherche d'emploi, des visites d'entreprise... S'y ajoutent 210 programmes de formation d'ores et déjà financés.

Mais rien n'y fait, la très grande majeure partie du personnel licencié est toujours sur le carreau et risque d'y rester de longs mois. Pour la CFDT, "cette situation catastrophique était prévisible", se désole Jean-Luc Guillard, chargé depuis quelques semaines de la formation au sein de ce syndicat. Il était précédemment délégué syndical au sein du groupe Doux. Il connaît donc très bien cette entreprise. "Comme beaucoup d'autres usines d'agroalimentaire, le personnel de production des abattoirs de Doux Frais n'a pas été suffisamment formé au cours des années passées. Il éprouve donc énormément de mal pour se reconvertir."

Le comité national ne désespère pas. Dans le communiqué publié le 3 mai, il considère que la "combinaison d'efforts à la fois en formation et en accompagnement devrait progressivement porter ses fruits". Il y a d'autant plus urgence que l'Etat a fait du reclassement du personnel de Doux Frais l'une de ses priorités.

Stanislas du Guerny

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Mitry-Mory

Fourniture de colis de Noël pour personnes âgées

DATE DE REPONSE 09/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS