Servier visé par de nouvelles plaintes dans l’affaire du Mediator

Encore une mauvaise nouvelle pour le groupe Servier. Une autre association envisage de déposer un grand nombre de plaintes à son encontre dans les jours à venir.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Servier visé par de nouvelles plaintes dans l’affaire du Mediator

Après l’Avim le 6 septembre, c’est au tour de l’Association d’aide aux victimes des accidents des médicaments (AAAVAM) d’annoncer le 7 septembre qu’elle va déposer un peu plus de mille plaintes d’ici à huit jours à l’encontre des laboratoires Servier.

Elles seront fondées sur la tromperie aggravée, la mise en danger de la vie d’autrui et homicides, selon le président de l’association, Georges Alexandre Imbert. "Nous avons toujours préconisé un arrangement à l'amiable" avec les laboratoires Servier "mais ils nous mènent en bateau depuis des mois en nous opposant un tas d'arguments", estime-t-il. Au total, l’association aurait reçu plus de 3 000 dossiers.

Le groupe Servier devrait aussi être mis en cause par l’Association de défense des victimes de l'Isoméride et du Mediator (Avim). Elle a annoncé le 6 septembre qu’elle déposerait plus de 300 plaintes pour les mêmes motifs.

Selon le parquet de Paris, 2 226 victimes ont été à ce jour recensées dans le cadre de l’affaire du Mediator. Pour la plupart, les chefs d’accusation portent sur des blessures involontaires, la mise en danger ou encore la tromperie.

Cette annonce intervient au moment où le groupe Servier pourrait être mis en examen. Deux scientifiques ayant collaboré avec le laboratoire ont en effet révélé que des falsifications avaient été faites pour faciliter l’obtention de l’autorisation de mise sur le marché du Mediator. Parallèlement, selon le quotidien Libération, le laboratoire aurait menti concernant un autre médicament du laboratoire, permettant de lutter contre l’ostéoporose cette fois.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    LIBERATION
ARTICLES LES PLUS LUS