Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Servier aurait dû retirer le Mediator du marché dès 1997

Elodie Vallerey , ,

Publié le

Quatrième jour de procès dans l'affaire du Mediator. Un ex-cadre de l'Afssaps (ancien nom pour l'Agence nationale de sécurité du médicament) a pointé du doigt la responsabilité des laboratoires Servier dans le non retrait du marché du Mediator dès 1997.

Servier aurait dû retirer le Mediator du marché dès 1997 © Reuters

Suite à un grand nombre de cas de valvulopathies chez des patients sous Mediator, l'Afssaps a suspendu la commercialisation de ce médicament anti-diabétique des laboratoires Servier en 2009.

Bien trop tard, selon Philippe Lechat, l'ex-directeur de l'évaluation des médicaments à l'Afssaps interrogé par la présidente de la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre, au quatrième jour du procès, le 24 mai.

"une volonté de minimiser, d'occulter" de la part de servier

Après le retrait du marché de l'Isoméride et le Ponderal, deux médicaments de la même famille que le benfluorex (principe actif du Mediator), en 1997, "les laboratoires Servier auraient dû spontanément retirer le Benfluorex", estime Philippe Lechat.

Selon lui, l'Afssaps a été fourvoyée dans sa prise de décision par "l'absence de notification de pharmacovigilance alarmante" avant 2009, justifie l'ex-directeur de l'évaluation.

De la part de Servier, "il y avait", d'après lui,  les éventuels effets du Mediator en le différenciant volontairement de l'Isoméride et du Pondéral, .

Comme le rapporte l'AFP, la défense de Jacques Servier et du laboratoire pharmaceutique éponyme a remis en question la note rédigée par Philippe Lechat en 2010 et a fait valoir la responsabilité de l'Afssaps dans le retrait tardif du Mediator.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle