Services en ligne : IBM met la dernière pierre à sa Bluehouse

Le groupe lance une première version « bêta » - publique - de BlueHouse, sa nouvelle suite hébergée de travail collaboratif.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Services en ligne : IBM met la dernière pierre à sa Bluehouse
Passée une phase de tests réservée aux « happy few », IBM vient de dévoiler publiquement sa fameuse « maison bleue », laquelle, disons-le tout de suite, n'a rien à voir avec celle de Maxime Le Forestier. La Bluehouse d'IBM est une suite hébergée d'outils collaboratifs destinés aux entreprises. Elle comprend un réseau social et des outils de communication et de partage de documents. Rien de vraiment nouveau en soi sauf que les solutions sont ici disponibles en ligne (« dans les nuages » ou « in the cloud » selon IBM).

Rivale en puissance de WebEx Connect (de Cisco) ou de Microsoft Exchange, Bluehouse peut actuellement être testée gratuitement. Il suffit pour cela de remplir un formulaire et de confirmer son inscription. Sa commercialisation est prévue pour début 2009 à un tarif non encore dévoilé.

Lotus en arrière plan

Basée sur la suite de messagerie et de collaboration Lotus d'IBM, Bluehouse abrite un réseau social (My Network), avec la possibilité d'effectuer des recherches externes à l'entreprise, une liste de tâches à accomplir pouvant être partagée avec ses pairs (Activities), un espace de stockage et de partage de documents (Store and Share), un outil permettant de diffuser un sondage à une liste ou à tous les membres du réseau (Forms), un générateur de tableaux (Live Charts) et une messagerie instantanée (Chat), qui nécessite l'installation d'un petit logiciel sur le poste client. Elle embarque surtout une solution de « web conference »(Meetings), qui s'appuie sur Sametime Unyte (une offre de conférence en ligne issue du rachat de Web Dialogs par IBM en 2007).

Enfin, à noter qu'IBM a profité du lancement de Bluehouse pour présenter une nouvelle initiative visant à allier ses logiciels sur site à de nouvelles offres en ligne en mode locatif (SaaS ou « software-as-a-service »). Initiative qui n'est pas sans rappeler la stratégie « Software + services » (S+S) de son grand concurrent Microsoft.

Christophe Dutheil

Pour en savoir plus :

https://bluehouse.lotus.com/

A lire également :
IBM greffe des univers virtuels en 3D à ses outils de communication
Messagerie instantanée : Cisco engloutit Jabber

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS