Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Serveurs lames : Fujitsu présente le « Dynamic Cube »

, ,

Publié le

Dans la lignée des récentes annonces de Cisco, HP et Sun Microsystems, Fujitsu vient de lancer un serveur lame « intégré », embarquant de nouveaux composants réseaux et des outils de virtualisation.

Serveurs lames : Fujitsu présente le « Dynamic Cube »

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Quelques semaines après sa reprise en mains par Fujitsu, Fujitsu Technology Solutions (ex-Fujitsu Siemens Computers) vient d'ajouter un nouveau serveur lame à sa gamme de serveurs Primergy : le BX900, également appelé « Dynamic Cube » par les intimes. L'objectif : offrir une architecture intégrée, comprenant la puissance de calcul, les équipements réseau, le stockage et la virtualisation. Une offre tout à fait dans la lignée des modèles présentés dernièrement par Cisco (Unified Computing System), HP (BladeSystem Matrix) ou Sun (Open Network Systems).

Jusqu'à 18 lames

Doté de quatre alimentations, le châssis du Primergy BX900 - en forme de cube - peut embarquer jusqu'à 18 lames, soit deux lames de plus que le Matrix de HP par exemple (ce qui offrirait des gains de performance de 12% selon Fujitsu). Partie intégrante de la nouvelle stratégie « Dynamic » du fabricant, il est aussi doté de processeurs Intel Xeon 5500 (dernière génération de puces Nehalem du fondeur américain) et bénéficie d'un système de refroidissement innovant (Cool-Safe) censé aider les entreprises à réduire leur consommation électrique de plusieurs milliers d'euros par an.

Virtualisation et réseau

Comme les modèles concurrents là aussi, le BX900 embarque de nouvelles fonctionnalités de virtualisation (Dynamic Virtualisation) et son lancement est accompagné de celui d'une console unifiée pour l'administration des systèmes physiques et virtuels (Resource Coordinator VE ou RCVE), compatible avec les principaux hyperviseurs (VMware, Hyper-V et Xen...).

Enfin, il est doté de nouveaux composants réseaux (des modules Ethernet et Fibre Channel) permettant d'accélérer les débits en entrée et sortie. L'enjeu, explique Jean-Luc Dupont, directeur marketing chez Fujitsu Technology Solutions, consiste à « consolider l'ensemble des connexions externes à mesure que le châssis intègre de plus en plus de serveurs. » Pour quels bénéfices ? « Cette démarche doit permettre aux entreprises de simplifier les architectures et donc de réduire les coûts d'exploitation », précise-t-il.

De quoi séduire les entreprises ? C'est à souhaiter. Le groupe Fujitsu - qui précise que sa branche services interviendra en renfort pour la maintenance et le déploiement des nouveaux systèmes - a relevé en mars ses objectifs de parts de marché sur le segment des serveurs. Il ambitionne désormais de commercialiser près de 500 000 serveurs d'ici 2010.

Christophe Dutheil

A lire aussi :

Fujitsu sort six stations de travail et serveurs de ses cartons

Serveurs : HP livre un nouveau BladeSystem Matrix

Sun lance à son tour des serveurs à base de processeurs Nehalem

Cisco lance son premier serveur lame

Stockage : Tandberg Data change de mains

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle