Serta passe sous le pavillon US de Mat Holdings

Le fabricant vendéen de vérins hydrauliques pour engins agricoles et de travaux publics Serta vient d'être cédé par son fondateur Jacques Audureau à un groupe américain, Mat Holding, susceptible de lui donner un nouvel élan international.

Partager


©Serta - Vérin hydraulique


Le groupe américain Mat Holdings acquiert la société vendéenne Serta, présentée comme le leader européen de la conception et de la fabrication de vérins hydrauliques pour applications mobiles. Serta affiche un chiffre d'affaires de 70 millions d'euros en 2015, contre 61 millions d'euros en 2014. La prise de parts de marché aux Etats-Unis, notamment auprès de JLG, a contribué à cette croissance. Serta emploie 750 salariés dont 250 en Vendée, au Poiré-sur-Vie, et 500 dans son usine Pneumatika Serta, acquise en 2000, en Bulgarie. Elle compte parmi ses clients des leaders mondiaux comme Case New Holland, JLG, Manitou, Volvo, Hitachi et Toyota.

Serta se renforce à l’international

Fondateur de Serta groupe en 1971, Jacques Audureau n’avait pas au sein de sa famille "de candidat à la reprise du flambeau". Mat Holdings, qui affiche un chiffre d'affaires de 1,6 milliard de dollars, réalise la reprise en partenariat avec Stags participations (family office de Philippe Louis-Dreyfus), d’autres investisseurs familiaux et des banques régionales (Océan participations et Unexo). Cette solution de reprise permet de renforcer la portée internationale de l'entreprise tout en maintenant l'équipe dirigeante "et le maintien d’un centre de décision local", est-il expliqué. Jean-Eric Noublanche demeure aux commandes opérationnelles de Serta.

Mat Holdings, créé en 1984 par Steve Wang, détient des sites industriels aux Etats-Unis, mais aussi en Asie et au Mexique. Le groupe, basé dans l'Illinois, est présent dans trois secteurs : les pièces mécaniques et hydrauliques (fonderie de freins, de pompes, fabrication d’amortisseurs), le matériel de chantier et de bricolage (compresseurs d’air, groupe électrogène, motoculteurs) et les accessoires de jardin (clôture, décoration de jardin).

Le siège de Serta demeurera en Vendée ainsi que la R&D. Cependant, Mat Holdings entend donner à l'entreprise une nouvelle impulsion internationale. Une usine Serta sera implantée en Chine dès 2016. L'entreprise prendra ensuite pied aux Etats-Unis puis en Inde.

Emmanuel Guimard

0 Commentaire

Serta passe sous le pavillon US de Mat Holdings

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS