Sernam : Geodis propose de reprendre 850 employés sur 1 600

Geodis détaille vendredi les conditions de son offre pour reprendre Sernam. Les négociations s'annoncent tendues.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sernam : Geodis propose de reprendre 850 employés sur 1 600

"La reprise porte sur 850 emplois. Certaines agences ne nous intéressent pas", annonce Pierre Blayau, directeur général de Geodis. Et ce n'est pas le seul point de tension.

"La condition principale de l'offre est que nous ne soyons pas débiteurs des aides que Sernam aurait pu percevoir de manière illicite si la Commission européenne juge que les aides perçues par l'entreprise doivent être remboursées", déclare-t-il vendredi au Figaro.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les autorités européennes ont lancé une enquête en 2008 à ce sujet. Bruxelles cherche à savoir si Sernam a bénéficié d'aides d'Etat illégales à l'époque où la société était une filiale de la SNCF. La décision est attendue dans les prochains jours.

Maxime Dumont, secrétaire général de l'union fédérale route de la CFDT, est très critique sur la proposition de Geodis. "Ce n'est pas glorieux", dit-il, affirmant que "plus on met de conditions, plus l'offre est tendancieuse".

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS