Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Serma Group investit en Gironde

, , ,

Publié le

Le premier laboratoire indépendant d'expertise de composants électroniques en France, Serma Group, vient d’inaugurer son nouveau siège social à Pessac (Gironde), qui a nécessité un investissement de 10 millions d’euros.

Serma Group investit en Gironde
Nouveau bâtiment de Serma Technologies à Pessac (Gironde).
© Serma Technologies

Ce nouveau siège social, de 6 500 mètres carrés, contre 4 000 mètres carrés auparavant, est un symbole de l’essor de Serma Group, qui a réussi à se faire une place sur un marché international ultra-concurrentiel. Il conseille, expertise, analyse, contrôle et teste les composants, cartes et systèmes électroniques achetés par de prestigieux groupes.

Son point fort : la maîtrise de toute la chaîne opérationnelle. Résultat, cette entreprise girondine compte pas moins de 600 clients. Parmi eux : EADS, Thalès, Safran, Renault-Nissan, PSA, Valeo, Bosch, Alstom, Bombardier. Alors que les fermetures de sociétés d’électronique se sont multipliées ces dernières années, Serma emploie 200 salariés à Pessac (Gironde), dans l’agglomération bordelaise. L’entreprise recrute et investit de 1 à 2 millions d’euros en matériels chaque année.

Le 1er laboratoire indépendant d'expertise de composants électroniques en Europe

"Serma Group société est aujourd’hui le premier laboratoire indépendant d'expertise de composants électroniques en Europe", avance son directeur des opérations, Marc Dus. Comment a-t-elle acquis une telle compétence ? En fait, Serma, créé en 1991, s’est réellement développé en 1994 suite au départ du centre de qualification de composants électroniques d’IBM à Pessac. Trente anciens salariés d’IBM ont été repris, ainsi que 20 autres d’un laboratoire indépendant, qui travaillait pour IBM.

"Il y avait dès le début le mélange de deux cultures, la prestance internationale et l’efficacité d’un laboratoire. Tous avaient dix à quinze ans d’expérience", analyse Marc Dus, ancien responsable de service chez IBM. Pour grandir, Serma a misé sur la croissance organique et le rachat de sociétés.

Aujourd’hui, c’est un groupe, coté en bourse au second marché, qui comporte plusieurs sociétés : Serma Technologies, Serma Ingénierie, Serma GmbH, ID MOS, HCM-Systrel, Systrel et Productivity Engineering, dernière acquisition en Allemagne. Il emploie 750 ingénieurs et techniciens à travers le monde et a réalisé 74 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012. Cette année, Serma devrait atteindre 84 millions d’euros de chiffre d'affaires. "Et, pour 2014, nous visons à nouveau une croissance à deux chiffres", assure Marc Dus.

Nicolas César

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • SERMA TECHNOLOGIES à PESSAC (33600)
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle