Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Serma Group investit 20 millions d'euros en Gironde

, ,

Publié le

Premier laboratoire indépendant d'expertise de composants électroniques en France, Serma Group va créer à Pessac (Gironde) une plate-forme d'essais dédiée aux batteries électriques dans le cadre d'un projet baptisé Energy 2020.

Serma Group investit 20 millions d'euros en Gironde
Serma Group à Pessac (Gironde)
© Serma Technologies

Les entreprises citées

Serma Group n'hésite pas à investir massivement pour ne pas rater le virage du véhicule électrique, appelé à se développer dans les années à venir. Il s'apprête à développer dans l'ancienne usine de Thales à Pessac (Gironde), à quelques encablures de son siège social, 5 000 m² de plate-forme d'essais, d'expertises et de services dédiée à la filière de l'énergie électrique. Le groupe, qui est actuellement présent avec ses 850 salariés dans quatre domaines d'activités - les technologies et procédés, la microélectronique, l'ingénierie des systèmes embarqués et la sécurité des systèmes – poursuit ainsi sa diversification.
 
Créer un centre unique en Europe
 
Le projet baptisé Energy 2020 devrait au total nécessiter un investissement proche de 20 millions d'euros. Mais, le marché est immense, en particulier dans l'automobile. Dans un premier temps, 8 à 9 millions d'euros seront mobilisés. "Il n'existe pas en France de prestataire ayant les moyens quantitatifs et qualitatifs pour épauler la filière énergie électrique sur l'ensemble de la chaîne de valeur", avance Marc Dus, directeur du développement de nouvelles activités de Serma Group. Le point fort de Serma Group est justement de savoir conseiller, expertiser, analyser, contrôler et tester les composants, cartes et systèmes électroniques achetés par de prestigieux groupes sur toute la chaîne opérationnelle. L'ambition est de créer un centre  unique en Europe, indépendant, capable de proposer des essais, une offre de certification qualitative et une offre de certification normative. En s'appuyant aussi sur des partenaires complémentaires industriels et académiques.
 
Concrètement, il sera organisé en trois départements : batterie (cellule, module, pack), convertisseurs de puissance, applications (e-moteurs, smartgrids...) et proposera aussi des services en accompagnement en ingénierie et industrialisation. Au-delà de l'automobile, le secteur aéronautique (pour l'avion hybride et électrique) et tertiaire (réseaux intelligents de stockage et de gestion de l'énergie) seront aussi adressés. La plateforme devrait être livrée en septembre 2018. Avec une vingtaine d'emplois à la clé. Implanté à Pessac, Toulouse, Paris, Chambéry et Grenoble, Serma group devrait réaliser 100 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année.
 
Nicolas César

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle