Sergey Brin, cofondateur de Google, construit (en secret) un dirigeable géant

Bloomberg a révélé, mercredi 26 avril, le nouveau projet de Sergey Brin. Le cofondateur fait construire un énorme dirigeable dans le hangar 2 de l’aéroport de Moffet Federal Airfield. Alan Weston, ancien de l’US Airforce et de la Nasa dirige les opérations.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sergey Brin, cofondateur de Google, construit (en secret) un dirigeable géant
Le USS Macon qui a inspiré Sergey Brin, dans son hangar de l'aéroport de Moffet Federal Airfield

Ça plane pour les fondateurs de Google. Lundi 24 avril, la start-up Kitty Hawk, soutenue par Larry Page, a mis en ligne un vidéo de Flyer, son prototype de moto volante. 48 heures plus tard, le 26 avril, Bloomberg a révélé que son condisciple n’était pas en reste. Selon le titre, Sergey Brin travaille, secrètement à la construction d’un dirigeable géant. Le futur de l’entreprise de Mountain View serait-il dans les nuages ? Rien n’est moins sûr.

Une inspiration venue de l’US Navy

En effet, le dirigeant n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet. Le projet a-t-il vocation à avoir une exploitation commerciale ou est-ce seulement un hobby pour Sergey Brin ? Très peu de personnes seraient au courant de ses intentions. Une seule certitude, il n’est pas inscrit sur les tablettes d’Alphabet, maison-mère de Google.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’idée a germé dans la tête du dirigeant en 2014. En fin d’année, le groupe californien a signé, pour 60 ans, un bail avec la Nasa. Pour la modique somme de 1,16 milliard de dollars, la compagnie installe sa filiale Google : Planetary ressources sur l’aéroport Moffet Federal Airfield de l’agence spatiale.

Une légende de la marine américaine y a élu ses quartiers dans les années 1930, le USS Macon. L’énorme zeppelin, de 40,4 mètres d’envergure pour 239 mètres de long a servi de porte-avion pour l’US Navy. La vision de photo de l’ancienne gloire patriote aurait suscité l’appétit de dirigeable du dirigeant.

Un ancien de l’US Air Force et de la Nasa aux commandes

Si les motivations ont l’air fantasques, l’homme en charge des opérations n’a rien d’une plaisanterie. Alan Weston a travaillé pour l’US Air Force et la Nasa. Durant sa carrière, le vétéran de l’aérospatial a participé au programme de bouclier anti-missiles gouvernemental et au développement d’un module d’alunissage économique. L’homme n’est pas plus bavard que son commanditaire au sujet du dirigeable. Quatre personnes, au courant du projet, interrogées par Bloomberg, confirment que l’engin est en cours de construction dans le hangar 2 de l’aéroport. Le squelette est terminé et occupe déjà une grande partie du bâtiment.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS