Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Serge Ferrari dope ses investissements industriels

, , ,

Publié le

Le fabricant de matériaux composites Serge Ferrari va investir 100 millions d’euros, dont 40 millions d'euros dans son outil industriel de La Tour-du-Pin à Saint-Jean-de-Soudain (Isère) d’ici 2018.

Serge Ferrari dope ses investissements industriels
La façade microclimatique d’une surface de 15 000 mètres carrés de l’Arena Pantanal à Cuiabà.
© Serge Ferrari

C’est un plan de développement d’un montant global de 100 millions d’euros qu’a arrêté le fabricant de matériaux composites innovants Serge Ferrari jusqu’en 2018. 40 millions d'euros seront investis dans son outil industriel, notamment dans le renforcement de ses moyens de production sur son site de La Tour-du-Pin à Saint-Jean-de-Soudain (Isère) pour réaliser des séries plus courtes. 25 autres millions d'euros seront consacrés à des investissements en recherche-développement et 35 millions d'euros dans le développement commercial. Ce programme sera financé par l’introduction en bourse de la société iséroise et des augmentations de capital réservées concomitantes.

Doubler son chiffre d'affaires en cinq ans

L’objectif de la société familiale connue mondialement pour ses toiles tendues, ses protections solaires, ses structures légères modulaires, est d’accroître son chiffre d’affaires de 50 % dans les cinq ans, de le porter à 215 millions d'euros en 2018 avec une marge d’EBIDTA de l’ordre de 15 %.

L’entreprise dispose de trois usines, une en France et deux en Suisse. Elle emploie globalement 585 personnes, dont 350 en France. Son chiffre d’affaires s’est élevé à 139,6 millions d'euros en 2013 dont les trois quarts à l’international. Il se répartit pour 40 % dans les matériaux composites innovants pour l’architecture (protection solaire, façades micro-climatiques, écrans d’étanchéité), pour 34 % dans les matériaux composites de spécialités pour professionnels (structures légères modulaires pour l’industrie, de traitement des eaux ou de biogaz) et pour 26 % dans les toiles composites pour mobiliers et le yachting.

Fournisseur au Brésil pour la coupe du monde de football

Serge Ferrari a notamment été retenu pour la fourniture de membranes composites pour trois des stades de la coupe du monde de football au Brésil, pour la façade microclimatique d’une surface de 15 000 mètres carrés de l’Arena Pantanal à Cuiabà, pour les plafonds tendus en matériau composite de l’Arena das Dunas à Natal et de l’Arena Corinthians à São Paulo, d’une surface totale de 50 000 mètres carrés.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle