Sept projets innovants pour les déblais du Grand Paris

Du transport des déblais par câble à leur recyclage sous forme de briques, la Société du Grand Paris vient de distinguer sept projets destinés à être expérimentés pour améliorer la caractérisation, le transport et la valorisation des 43 millions de tonnes de déblais prévus sur les différents chantiers du métro.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sept projets innovants pour les déblais du Grand Paris

Installer un système de transport des déblais par câble temporaire, démontable et réutilisable, pour acheminer les déblais du lieu d’extraction au lieu de transfert au lieu de passer par la route. Cette solution fait partie des projets retenus au terme de l’appel lancé en octobre dernier par la Société du Grand Paris pour trouver des solutions innovantes, qui seront testées durant six mois, pour caractériser, tracer, traiter, valoriser et transporter les 43 millions de tonnes de déblais (soit une hausse annuelle de 10 à 20% du volume de déchets des chantiers franciliens) qui seront produits au terme de la construction de 200 kilomètres de voies, 4 nouvelles lignes de métro et de 68 gares. Porté par quatre entreprises (S’Pace Sa, Mazaud, Vinci et Veolia), il doit concourir au respect de l’objectif de revalorisation de 70% des déblais par les acteurs intervenant sur les chantiers.

74 projets ont été examinés, avec le concours de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), afin de privilégier les circuits courts et les alternatives à la route (cinq plateformes d’évacuation fluviale et une plateforme d’évacuation ferroviaire sont prévues), d'assurer la traçabilité des déblais de l’excavation à leur destination finale (une plateforme numérique étant déjà prévue) et de diversifier les solutions de réutilisation. Sept projets ont été distingués dans ces différentes catégories. "Le Grand Paris Express est un défi technique sans précédent. C’est aussi une opportunité formidable d’innovation pour les acteurs qui contribuent à sa réalisation", appuie le président du directoire de la Société du Grand Paris, Philippe Yvin.

Le big data à la rescousse des entreprises

Pour évacuer les déblais, d’autres solutions que le transport par câble ont été suggérées. Des wagons étanches et un système breveté de retournement des caisses pour optimiser les flux ferroviaires font partie intégrante du schéma logistique d’évacuation des déblais par train proposé par le fabricant mexicain de matériaux de construction Cemex et le consultant suisse Innofreight. Pour caractériser les matériaux destinés à être excavés, le groupe français de BTP NGE souhaite s’appuyer sur le big data, via sa solution "Diagnosol express", pour prévoir en amont du chantier la présence d’éléments polluants et analyser les matériaux sur place.

Foison de propositions autour de la valorisation des déblais

Plus nombreuses sont les solutions dédiées à la réutilisation des déblais. Séché et Hoffmann JB Technologies proposent de revaloriser, à travers leur projet "ProVaDBat", les déblais en matériaux de construction pour des applications de type parkings, sous-couches routières ou mobilier urbain. Avec "Solpur", les entreprises Terbis et Epto comptent quant à elles permettre la mise en sécurité d’anciennes carrières souterraines en les renforçant au moyen de déblais présentant les qualités géotechniques adéquates. Les déblais pourront aussi devenir des briques en terre crue à destination du bâtiment, sous la houlette du cabinet d’architectes Joly & Loiret et du constructeur de machines DeWulf, qui installera une petite ligne de production mécanisée durant l’expérimentation. L’ingénieriste Valorhiz, enfin, misera sur la création de terre fertile à partir de déblais stériles et de sources de matières premières organiques. Nommé "TerraGénèse", son projet prévoit d’alimenter les divers lieux de culture (maraîchage, fosses de plantation, etc.) Les expérimentations débuteront en juillet.

Des projets sont toutefois déjà initiés. Ainsi, la Société du Grand Paris a prévu de fournir 1 Mt de déblais pour l’aménagement d’un parc situé entre les gares de Chelles (Seine-et-Marne) et de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) sur la ligne 16 du métro, et annonce la publication d’un second schéma directeur des déblais pour le deuxième trimestre 2017.

Ce processus d’appel à contributions n’est pas une première pour l’établissement public, qui avait recueilli au printemps 2015 les avis de bureaux d’études, d’entreprises de travaux publics et de recycleurs. Le prochain appel à projets sera lancé le 24 avril, avec pour objectif la réalisation de pôles multimodaux destinés à favoriser de "nouvelles mobilités actives, électriques et numériques". La bonne nouvelle, avec 43 millions de tonnes de déblais, est que ces projets ne seront pas exclusifs les uns des autres.

0 Commentaire

Sept projets innovants pour les déblais du Grand Paris

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS