Economie

Sepa : les entreprises ont pris du retard

, ,

Publié le

Les entreprises ont jusqu'au 1er février pour effectuer la migration vers un système unique de paiement européen (Sepa, pour "Single euro payments aera"). Le ministre de l'Economie a appelé à "la mobilisation" alors qu'au 1er décembre seuls 66,7% des virements échangés sur le système de paiement de détail français étaient conformes aux nouvelles normes européennes.

Sepa : les entreprises ont pris du retard © virginiamol - Morguefile - C.C.

Le gouvernement a appelé lundi 16 décembre les entreprises à la "mobilisation" en vue de l'entrée en vigueur des nouvelles normes européennes de paiement (Sepa, pour "Single euro payments aera") le 1er février prochain. A cette date, les entreprises qui n'auront toujours pas mis à jour des outils de gestion, risquent de voir leurs virements et prélèvements être tout simplement refusés par les banques.

La migration vers ce nouveau système a pris un retard non négligeable : seuls 66,7% des virements échangés sur le système de paiement de détail français sont conformes à ce nouveau format, a indiqué la Banque de France le 10 décembre dernier. Les prélèvements Sepa ne représentent encore que 13,5% des volumes totaux de prélèvements échangés.

Pour souligner l'urgence de la situation, le directeur général des opérations de la Banque de France, Denis Beau, a indiqué qu'il n'y avait "plus de temps à perdre". Selon lui, les statistiques montrent notamment que les PME et les TPE ont du retard dans la migration vers le système SEPA, tandis que les administrations sont déjà prêtes.

Un site internet (www.banque-france.fr/urgence-sepa) a été lancé pour accompagner les acteurs dans leurs démarches. Les entreprises concernées peuvent également consulter le site http://www.banques-sepa.fr pour obtenir toutes les informations essentielles.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte