Sepa : les entreprises ont pris du retard

Les entreprises ont jusqu'au 1er février pour effectuer la migration vers un système unique de paiement européen (Sepa, pour "Single euro payments aera"). Le ministre de l'Economie a appelé à "la mobilisation" alors qu'au 1er décembre seuls 66,7% des virements échangés sur le système de paiement de détail français étaient conformes aux nouvelles normes européennes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sepa : les entreprises ont pris du retard

Le gouvernement a appelé lundi 16 décembre les entreprises à la "mobilisation" en vue de l'entrée en vigueur des nouvelles normes européennes de paiement (Sepa, pour "Single euro payments aera") le 1er février prochain. A cette date, les entreprises qui n'auront toujours pas mis à jour des outils de gestion, risquent de voir leurs virements et prélèvements être tout simplement refusés par les banques.

La migration vers ce nouveau système a pris un retard non négligeable : seuls 66,7% des virements échangés sur le système de paiement de détail français sont conformes à ce nouveau format, a indiqué la Banque de France le 10 décembre dernier. Les prélèvements Sepa ne représentent encore que 13,5% des volumes totaux de prélèvements échangés.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour souligner l'urgence de la situation, le directeur général des opérations de la Banque de France, Denis Beau, a indiqué qu'il n'y avait "plus de temps à perdre". Selon lui, les statistiques montrent notamment que les PME et les TPE ont du retard dans la migration vers le système SEPA, tandis que les administrations sont déjà prêtes.

Un site internet (www.banque-france.fr/urgence-sepa) a été lancé pour accompagner les acteurs dans leurs démarches. Les entreprises concernées peuvent également consulter le site http://www.banques-sepa.fr pour obtenir toutes les informations essentielles.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS