Sennheiser veut booster sa part de marché des micro-casques professionnels

La marque allemande mise sur le développement des communications unifiées pour accroitre sa pénétration sur le marché des micro-casques pour centres d’appels et bureaux. Pour se différentier de la concurrence, elle joue la carte du haut de gamme.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sennheiser veut booster sa part de marché des micro-casques professionnels

Sennheiser part à la conquête du marché des micro-casques professionnels. La marque allemande, qui propose une large gamme de produits audio haut de gamme (microphones, haut-parleurs, audioguides, oreillettes, casques audio et micro casques) vise tout spécialement le marché des centres d’appels et bureaux. Et pour cause : ce segment est promis à une croissance moyenne de 11,7% par an sur les cinq ans à venir selon le cabinet Frost & Sullivan.

"Après les centres d’appels dans les années 1980, les PC dans les années 1990 puis le bureau sans fil dans les années 2000, les communications unifiées vont être le moteur de ce développement dans les années à venir", pronostique Johannes Kaulfuss, responsable de la stratégie produits pour le marché des centres d’appels et bureaux. En centralisant l’ensemble des communications électroniques (E-mail, téléphone, messages vocaux, etc…) sur le PC, les communications unifiées rendent nécessaire l’utilisation d’un micro-casque pour les communications téléphoniques. Sur ce segment, la croissance du marché des micro-casques dépasserait les 40% par an sur les cinq années.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sennheiser voit ce développement comme une opportunité pour accroître sa pénétration sur le marché. Avec un chiffre d’affaires de près de 100 millions d’euros en 2011, également réparti entre grand public et professionnel, la marque allemande revendique la troisième place mondiale sur le segment des micro-casques pour centres d’appels et bureaux, derrière l’américain Plantronics et le danois GT Netcom (connu sous la marque Jabra). Lars Riis Rasmussen, directeur marketing, reste discret sur les objectifs chiffrés. Il mise sur les trois atouts traditionnels de la marque, à savoir le design, la qualité et l’innovation, pour progresser sur le marché.

Les défis techniques

Sa technologie propriétaire ActiveGard de protection contre les chocs acoustiques est présentée comme unique sur le marché. "Nous utilisons un circuit analogique qui réagit en moins d’une milliseconde. Nous utilisons l’énergie du pic pour non seulement atténuer le signal mais aussi lui donner une forme arrondie, explique Jesper Kock, directeur R&D. Les systèmes concurrents détectent les pics puis réagissent juste en écrêtant le signal."

Par souci de qualité, Sennheiser ne souhaite pas aller sur le terrain des micro-casques à microphone tournant à 360 degrés. Il s’en tient à la rotation de la perche à 310 degrés. « Un casque avec une perche à 360 degrés nécessite de remplacer le fil de transmission par des contacts en or au niveau de l’axe de rotation du microphone, explique Johannes Kaulfuss. Outre l’augmentation des coûts, ce dispositif entraine une perte de signal et donc de la qualité audio, alors qu’il n’apporte aucun avantage d’usage.»

Accessoire télécoms dans les applications traditionnelles, le micro-casque devient un périphérique informatique pour les communications unifiées. D’où l’intérêt d’être présent dans les canaux de distribution informatique et d'optimiser les produits à cet effet. C’est pourquoi Sennheiser a conclu des partenariats stratégiques avec Microsoft, IBM, Cisco et Avaya, quatre fournisseurs majeurs de solutions de communications unifiées.

Le développement des micro-casques est réalisé au Danemark au sein de Sennheiser Communications, une co-entreprise à 50/50 entre Sennheiser AG et William Demant, groupe danois spécialisé dans les prothèses auditives et l’audiologie. Il bénéficie du savoir-faire dans les microphones et la reproduction audio de Sennheiser et de la maîtrise du son et de la qualité de niveau médical de William Demant. Les produits, commercialisés tous sous la marque Sennheiser, sont fabriqués à Taïwan et en Chine.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS