Semaine en régions du 9 au 15 septembre

Partager

La relocalisation : PEG en Haute-Normandie
« Trop d’incertitudes sur les délais de fabrication, de livraison, sur la qualité et la traçabilité des produits », la société familiale PEG (23 M€, 102 salariés) relocalise une production de couettes et oreillers en microfibres de Chine à Varneville (Seine-Maritime). Pour cela, la PME a investi 2,6 millions d’euros dans la construction d’une unité de 8 000 m² et recruté 10 CDI.

L’investissement : France Télécom en Haute-Normandie
L’opérateur télécom historique va implanter un nouveau data center de 40 000 m2 à Val-de-Reuil (Eure). Un ensemble de quatre bâtiments HQE (Haute qualité environnementale) sur un terrain de 18 hectares. Le groupe investira un total compris entre 80 et 100 millions d’euros. Opérationnel en 2011, le premier bâtiment représente un investissement de 20 millions d’euros. A terme, France Télécom compte regrouper sur ce site d’autres activités, notamment la télévision sur téléphone mobile.

L’usine en devenir : Ouvrie-PMC dans le Nord Pas-de-Calais
Spécialisé dans les anti-mousses pour l’industrie, Ouvrie-PMC (40 M€) a posé la première pierre de sa nouvelle usine à Carvin (Pas-de-Calais). Un investissement de 15 millions d’euros qui va lui permettre de doubler ses capacités de production (à 55 000 tonnes par an) et de stockage (à 7 000 m2). Ses 40 salariés déménageront de Seclin au premier semestre 2010. Une vingtaine d’emplois devraient être créés dans les trois ans à venir.

Le sauvetage : AI2P/PI par Acaplast en Midi-Pyrénées
A Lourdes (Hautes-Pyrénées), le plasturgiste AI2P/PI, récemment liquidé par le tribunal de commerce de Tarbes, est finalement repris par le groupe creusois Acaplast (35 M€, 350 salariés). Fabricant de moulages et pièces caoutchouc, plastique et silicone, le repreneur élargit ainsi son périmètre aux pièces plastiques pour l’électroménager (70 % de l’activité), l’automobile, le bâtiment, et l’électricité. 30 des 37 emplois seront conservés et la société rebaptisée AI2P.

La disparition : Pascual Jus de Fruit en Alsace
A Mietesheim (Bas-Rhin), l’usine de jus de fruit du groupe espagnol Leche Pascual va fermer dans les prochains mois, menaçant 73 emplois. Plus d’un million d’euros ont pourtant été investis en 2008 dans cet ancien site Cidou, créé en 1931. En difficulté sur son marché national, le groupe Leche Pascual aurait essayé de trouver un repreneur, mais sans résultat.

Le sursis : Voxan en Auvergne
A Issoire (Puy-de-Dôme), le constructeur de motos Voxan (15 salariés) vient d’être placé en redressement judiciaire. « Un différend avec une banque », combiné à des problèmes d’approvisionnement par des fournisseurs italiens, serait à l’origine de la déclaration en cessation de paiement. La cotation de l’action Voxan a été suspendue.

Les suppressions d’emplois : Pivaudran en Midi-Pyrénées
Confrontée à une lourde chute de ses commandes depuis plus d’un an et en plan de sauvegarde depuis le 4 août, la société lotoise Pivaudran compte supprimer 112 de ses 287 postes, soit plus de 80 licenciements, le reste correspondant à des départs à la retraite ou en préretraite. Spécialisée dans les emballages et conditionnements métalliques pour la parfumerie et les cosmétiques, l’entreprise de Souillac comptait 550 salariés au début des années 2000.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS