Semaine en régions du 20 au 26 janvier

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Semaine en régions du 20 au 26 janvier

Les suppressions d’emplois : Tecumseh en Rhône-Alpes et en Haute-Normandie (électroménager)
Le spécialiste des compresseurs hermétiques pour l'industrie du froid et des compresseurs frigorifiques pour l’électroménager va supprimer 79 emplois : 14 à La Verpillière, 28 à Cessieu, 2 à La Mure (trois usines iséroises) et 35 à Barentin (Seine-Maritime). Une personne sera licenciée, alors que 78 postes seront supprimés via départs volontaires. Tecumseh Europe avait initialement prévu d’éliminer 138 emplois sur un effectif total de 1 300 emplois en France. Face au redémarrage de l'activité et au départ en retraite d’une vingtaine de salariés, il a revu ses plans à la baisse.

Le plan de départs volontaires : Delphi dans le Centre et en Poitou-Charentes (automobile)
Justifié par un « sureffectif », l’équipementier automobile Delphi vient d’ouvrir un plan de départs volontaires sur deux de ses sites français. Le fabricant des injecteurs diesel « common rail » prévoit de supprimer 40 postes à Blois (fonctions support) et 110 à La Rochelle (80 emplois dans la production, 30 dans les fonctions support).

Le sursis : Hymer France en Alsace (automobile)
A Cernay (Haut-Rhin), le constructeur de caravanes et de fourgons aménagés a vu son redressement judiciaire prolongé de deux mois. Hymer France s’était déclaré en cessation de paiement fin novembre, après avoir perdu près de la moitié de ses commandes. Les 190 salariés redoutent la liquidation. A ce jour, seul un projet de reprise a été déposé par trois cadres de l’entreprise, qui poursuivraient la fabrication de caravanes avec seulement un quart de l’effectif actuel.

L’usine en devenir : Labaronne Citaf en Rhône-Alpes (plasturgie)
Le plasturgiste Labaronne Citaf (35 salariés, 7 M€) va quitter ses locaux de Vienne pour un nouveau site de 6 000 m2 situé dans la commune voisine de Pont-Evêque. Un investissement de 3 M€ pour une usine opérationnelle fin 2010. L’entreprise développe des citernes souples en polyester de grand volume (500 m3 et plus) destinées à stocker de l’eau et d’autres produits liquides.

L’ouverture : Sirh en Haute-Normandie (agroalimentaire)
A Fécamp (Seine-Maritime), la Société d’importation et de raffinage d’huiles (SIRH) a mis en service la nouvelle usine de sa filiale Olvea, spécialisée dans les huiles végétales à destination des industries cosmétique et agroalimentaire. Un investissement de 3,7 millions d’euros pour le groupe familial. Olvea emploie 72 salariés, dont 50 en Afrique, pour un chiffre d’affaires de 14 M€.

L’investissement : IPDiA en Basse-Normandie (électronique)
Le repreneur d’une partie des activités de semi-conducteurs de NXP (en mai dernier) va investir 53 M€ dans un programme R&D (de 4 ans) sur le site de Caen (Calvados), qui compte 90 salariés. Oséo apporte 21 millions d’euros. IPDiA, spécialiste des technologies 3D de passifs intégrés sur silicium, compte développer de nouveaux composants passifs intégrés sur silicium et des technologies d’assemblage innovantes permettant l’ultra miniaturisation des futurs produits. Objectif : répondre aux besoins de marchés en forte croissance comme les appareils médicaux implantables, les cartes à puces multimédias et les systèmes embarqués complexes.

%%HORSTEXTE:%%

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS