Quotidien des Usines

Semaine de l’économie du 1er juillet

, , ,

Publié le

USA, Japon, zone euro… Léger vent de confiance sur les indicateurs
Personne ne crie encore victoire. Mais tout de même, un vent de confiance a soufflé end ébut de semaine aux quatre coins des économies développées. Le produit intérieur brut des Etats-Unis a reculé moins fortement que prévu au premier trimestre à -5,5% en rythme annualisé au lieu de -5,7%. Certes, le gouffre de la récession est bien là, avec une chute vertigineuse des exportations (-30,6% en ryhtme annuel) et des investissements (-48,9% en rythme annuel) au cours de ces trois mois d’hiver. Mais selon les experts, le recul va ralentir et une reprise de la croissance est même attendue dès le troisième trimestre. Bonne nouvelle également de l’autre côté du Pacifique : la production industrielle japonaise rebondit en mai (+5,9% sur un mois), emmenée par les voitures et les téléphones portable. Rebond également de la consommation nippone en mai (+0,3% sur un an) pour la première fois depuis deux ans. Les plans de relance du Premier ministre Taro Aso portent leurs fruits même si par ailleurs le chômage explose (+5,2% en mai sur un mois). En zone euro, le moral des patrons et des consommateurs s’améliore légèrement, pour le troisième mois consécutif. Même à de bas niveaux, cette confiance a mis un peu de baume au cœur des marchés.

La France résiste à la crise mais gare aux déficits… selon le FMI
L’économie française s’en sort mieux que ses voisins face à la crise ? Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, qui le dit, mais le Fonds monétaire international. Dans un rapport publié le 29 juin, l’Institution égrène les bons points qui vont permettre à la France de renouer avec une croissance, certes molle, dès le début de 2010 : réformes structurelles, plan de relance, stabilisateurs automatiques… Pourtant, ces mesures ne doivent pas trop durer dans le temps, prévient le FMI, tant le risque de voir les déficits flamber pèsent sur l’économie. Le gouvernement doit passer à une "stratégie crédible" de consolidation des comptes, là encore dès 2010… Parmi les petits conseils du FMI à la France pour limiter les dérapages budgétaires : relever l’âge de départ à la retraite...

"Seulement" 36 000 postes perdus en mai…
"Il y a un an, l'annonce aurait été perçue comme une mauvaise nouvelle. Mais après les hausses record du chômage qui se sont accumulées depuis le début de l'année, la progression enregistrée en mai apparaît comme une embellie", écrit, un brin ironique Les Echos, au lendemain de la diffusion des inscriptions au chômage du mois de mai, le 26 juin. En janvier dernier, la France se réveillait avec plus de 100 000 demandeurs d’emplois en plus. En mai, ils étaient 36 500 à pointer au Pôle Emploi débordé.  La hausse a ralenti, certes, mais le chômage fait des bonds chez les jeunes actifs (+57% sur un an).

…et un tsunami de destructions dans l’intérim
120 000 emplois intérimaires perdus sur les six premiers mois de l’année après 120 000 déjà tout au long de l’année 2008 ! Dans l’Est et le Nord, bastions de l’industrie automobile, les missions s’effondrent et ne reviendront pas quand la reprise sera là, explique le Prisme, la fédération de l’intérim qui révèle ces chiffres le 30 juin. Mais la profession mise déjà sur l’avenir et prépare les mutations nécessaires pour s’ouvrir le marché de la reprise.


RECEVEZ GRATUITEMENT TOUS LES MERCREDIS LA NEWSLETTER « LA SEMAINE DE L'ÉCONOMIE »

INSEE, OCDE, FMI, BERCY, OFCE, BCE, indice de la production industrielle, usinenouvelle.com réalise la synthèse des indices conjoncturels pour déchiffrer l'économie avec l'objectivité des chiffres et les avis des meilleurs experts.


Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte