L'Usine Energie

Selon l'ASN, Areva-La Hague minimise ses incidents

, ,

Publié le

C'est ce qu'a indiqué jeudi soir l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). L'usine de retraitement des déchets nucléaires d'Areva à Beaumont-Hague (Manche) a sous-estimé la gravité de plusieurs incidents survenus sur le site en 2010.

Selon l'ASN, Areva-La Hague minimise ses incidents © DR

"L'ASN considère que le processus de déclaration des événements significatifs de l'établissement Areva NC de La Hague (Manche) reste globalement insatisfaisant", écrit le gendarme nucléaire dans son bilan 2010 des installations nucléaires en Normandie.

L'ASN est même intervenue "à plusieurs reprises auprès de l'établissement pour exiger la déclaration en tant qu'événement significatif d'écarts internes ou pour modifier le niveau de classement proposé par Areva".

"Trois fois en 2010" Areva-La Hague a déclaré un incident comme étant de niveau 0, et l'ASN l'a reclassé en incident de niveau 1, sur l'échelle internationale INES. Cette échelle compte 8 niveaux de 0 à 7, du moins dangereux au plus dangereux. Cinquante-huit événements significatifs ont été déclarés en 2010 par Areva (contre 25 en 2009) pour cette usine, un des sites qui concentre le plus de matière radioactive au monde. Six de ses incidents ont été classés de niveau 1. Un événement de 2009 déclaré par Areva en 2010 a été classé au niveau 2.

En revanche, un problème déjà pointé par l'ASN n'est pas réglé. L'autorité avait souligné le stockage peu rigoureux de déchets "assez radioactifs" anciens, produits par l'usine avant 2000. Elle avait sommé Areva de restocker de façon satisfaisante lors de sa conférence de presse bilan il y a un an. La situation n'a pas évolué. Le gendarme nucléaire "va imposer à Areva en 2011 un calendrier prescriptif afin que les opérations ne prennent plus de retard".

L'ASN considère toutefois que "le bilan des usines" du site "est satisfaisant, notamment pour ce qui concerne l'exposition des personnels et le respect des limites de rejets".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte