Selon l’AIE, le captage de CO2 est indispensable pour décarboner l’industrie mais reste trop cher

Lors d’une table ronde organisée par l’IFP Energies nouvelles (IFPEN) le 15 novembre, l'Agence internationale de l’énergie (AIE) a rappelé que la combinaison du captage, du stockage et de l’utilisation du CO2 (CCUS) est indispensable pour limiter les émissions de CO2 dans l'atmosphère, notamment dans l’industrie intensive européenne. Mais le coût de cette technologie reste trop élevé par rapport au prix du CO2.

 

Partager
Selon l’AIE, le captage de CO2 est indispensable pour décarboner l’industrie mais reste trop cher
Le projet 3D de l'IFPEN vise à capter le CO2 des fumées du site ArcelorMittal à Dunkerque. Le début des travaux est prévu en 2020.

Invitée à une table ronde organisée le 15 novembre par l’IFP Énergies nouvelles (IFPEN) sur le captage, le stockage et la valorisation du CO2 (CCUS), la directrice du développement durable, des technologies et des perspectives énergétiques à l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Mechthild Wörsdörfer, a été catégorique : « Sans CCUS, nous ne parviendrons pas à tenir les objectifs fixés par l’Accord de Paris ni à atteindre la neutralité carbone. » Responsable de programme CCUS à l’IFPEN, Florence Delprat-Jannaud a enfoncé le clou : « Plus l'Accord de Paris tarde à être mis en place, plus l’objectif de limitation du réchauffement climatique à 2°C tardera à être atteint, et plus le captage et le stockage du CO2 seront indispensables. »

Du charbon à l'industrie

Si les enjeux sont désormais bien compris, les stratégies différent selon les continents. « En Europe, l’attention se porte plus sur l’utilisation de cette technologie pour les industries intensives en énergie, relève M. Wörsdörfer. A l’inverse, en Asie il y a des perspectives pour le CCUS dans les centrales à charbon dans la mesure où on continue à en construire et leur durée de vie moyenne est de 12 ans. » « En Europe, c’est un changement par rapport aux années 2000, ajoute Fabrice Del Corso, expert international dans la production des gaz et l’énergie chez Air Liquide. A cette époque, nous pensions que les producteurs d’énergie avec des centrales à charbon seraient ceux qui bénéficieraient le plus du CCUS. »

Coût de captage de 20 à 150 euros par tonne

Mais capter du CO2 reste cher, alors que le CO2 lui-même ne l’est pas, souligne Florence Delprat-Jannaud : « Il faut diminuer le coût du captage de CO2 qui peut aller de 20 euros/tonne (€/t) pour des fumées très concentrées à 150 €/t pour des industries moins fortement émettrices avec des concentrations en CO2 plus faibles et la présence d'impuretés. » Or aujourd'hui, le prix du CO2 est de 25 €/t et le seuil affiché pour une rentabilité des projets associés à son captage et son stockage est au moins de 80 €/t, explique Florence Delprat-Jannaud.

Toutefois, si le prix du CO2 est un critère important pour développer la filière, il est insuffisant selon Mechthild Wörsdörfer : « Un appui des gouvernements et des financements supplémentaires sont nécessaires », souligne-t-elle.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS