Economie

Séisme au Japon : Toyota stoppe ses usines

, , , ,

Publié le

Les principaux constructeurs automobiles nippons sont contraints de ralentir, voire d'arrêter leur production, en raison de la pénurie de pièces causée par le séisme de lundi dernier.

Séisme au Japon : Toyota stoppe ses usines

Toyota et Nissan au chômage technique. C'est la conséquence du séisme de lundi qui a provoqué une pénurie de pièces.

Ce violent tremblement de terre a en effet endommagé les installations de l'équipementier automobile Riken, spécialiste des pièces pour transmissions et des segments de piston, qui fournit la plupart des constructeurs nippons.

Ses principales installations sont situées dans les environs de Kashiwazaki, la ville la plus durement touchée par le séisme.

Toyota va donc arrêter l'ensemble de ses usines japonaises jeudi soir et les rouvrir samedi.

Quant à Nissan, il va arrêter pendant une journée, jeudi, une partie de ses chaînes d'assemblage de ses usines d'Oppama et Tochigi, près de Tokyo.

Le numéro deux du secteur au Japon, Honda, a pour sa part indiqué qu'il envisageait de réduire sa production la semaine prochaine, mais qu'il prendrait sa décision finale plus tard, en fonction de l'évolution de la situation.

Enfin Subaru compte suspendre pour les mêmes raisons sa production de mini-voitures.

Philippe Roger

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte