Seine-Maritime : une première en matière de formations consulaires

Partager

Les organismes consulaires de formation de trois chambres de commerce et d'industrie (CCI) de Seine-Maritime, celles de Bolbec, de Fécamp et du Havre, viennent de fusionner. Enjeu de cette nouvelle stratégie : une mise en commun des compétences et des ressources pour une offre unique, clarifiée et globalisée des formations, afin d'apporter sur les territoires concernés des services de niveau national, notamment pour les grandes entreprises de la région (Total, Exxon-Mobil, Renault...), avec des capacités d'anticipation des besoins, tant quantitativement que qualitativement.

Cette décision fait suite à une enquête menée auprès de nombreuses entreprises des périmètres concernés (9 000 sociétés établies dans un bassin d'emplois de 400 000 personnes). Celle-ci a révélé la complexité de l'offre, de la gestion des dossiers et le manque de capacité d'accueil et d'organisation émanant des institutions consulaires isolées, au moment où la demande des entreprises est en hausse permanente, notamment en matière de ressources humaines et de gestion des compétences.
Cette fusion, d'un nouveau type en France, va également permettre de renforcer les formations destinées aux chefs d'entreprises.

De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS