Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Ségolène Royal veut faire interdire les importations de gaz de schiste en France

Ludovic Dupin , ,

Publié le

Alors que les premières livraisons de gaz américain, contenant une part de gaz de schiste, vont bientôt rejoindre la France, la ministre Ségolène Royal souhaite examiner la possibilité d’interdire ces importations

Ségolène Royal veut faire interdire les importations de gaz de schiste en France © Pascal Guittet

A l’occasion de la session des questions au gouvernement de l’Assemblée nationale du 10 mai, dominée par les débat sur la loi El Khomri et l’affaire Baupin, la député EELV de Paris Cécile Duflot a pris la parole pour s’émouvoir de l’importation prochaine de gaz de schiste depuis les Etats-Unis au terminal méthanier de Dunkerque (Nord) en fin de construction par EDF et Total.

La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, assure avoir questionné EDF et Total : "J'ai interrogé ces deux entreprises sur les raisons pour lesquelles elles n'avaient pas été vigilantes" au sujet de ces contrats concernant des importations contenant jusqu’à "40 % de gaz de schiste".

"Je vais examiner juridiquement la façon dont nous pouvons interdire l'importation de gaz de schiste et, en tout état de cause, ces entreprises devront s'orienter vers d'autres marchés pour n'importer que des gaz d'origine conventionnelle", a-t-elle assuré sans plus de précision.

La loi française n'interdit pas le gaz de schiste

Depuis quelques mois - et c’est une première depuis 40 ans -, les Etats-Unis réalisent leurs premières exportations de gaz, en particulier à destination de l’Europe depuis l’usine de liquéfaction de Sabine Pass détenue par Cheniere Energy. Les premières livraisons en France sont imminentes. Le gaz exporté est composé à la fois de gaz d’origine conventionnelle et de gaz de schiste, qui sont tous deux constitués de la même molécule, le méthane.

Depuis juillet 2011, la France a interdit sur son territoire l’utilisation de la fracturation hydraulique, seule technologie permettant l’exploration et l’exploitation de certains hydrocarbures non conventionnels comme le gaz de schiste. La loi n’interdit pas le gaz de schiste en tant que tel, ni son importation. Pour l’heure.

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle