Ségolène Royal va remplacer Laurent Fabius à la présidence de la COP21

Parti du gouvernement pour présider le conseil constitutionnel, Laurent Fabius a été contraint d'abandonner la présidence de la COP21.

Partager

Ségolène Royal va prendre la présidence de la COP21. Invitée de la matinale d'iTélé ce mercredi 17 février, la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie a confirmé qu'elle remplacerait Laurent Fabius, l'ex-ministre des Affaires étrangères parti présider le Conseil constitutionnel. "C'est vrai que le président m'a proposé de prendre cette responsabilité, que j'ai acceptée", a déclaré Ségolène Royal, précisant qu'il s'agissait d'une "continuité du travail qui a été accompli".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Laurent Fabius entendait en réalité conserver la présidence de la CO21. Il souhaitait ainsi accompagner la mise en œuvre de l’accord historique contre le réchauffement conclu en décembre à Paris jusqu'au passage de témoin avec la COP22 de Marrakech en novembre prochain. Mais un début de polémique - Ségolène Royal avait notamment déclaré à ce sujet que "les règles de non-cumul s’appliquent à tout à chacun" - a finalement contraint Laurent Fabius à renoncer. "A mon sens, il n’existe pas d’incompatibilité avec la présidence de la dernière phase de la COP21. Pour autant, compte tenu du début de polémique interne sur ce sujet, je juge préférable de vous remettre mon mandat de président de la COP", a indiqué l'ex-ministre dans une lettre adressée aux président de la République ce lundi 15 février.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS