Ségolène Royal soutient les salariés d’Alstom Belfort

Alstom Belfort attire toutes les attentions depuis cet été. Dernière en date : celle de Ségolène Royal, candidate à la primaire socialiste. Elle exige de la direction du site et du gouvernement le maintien de l’emploi.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ségolène Royal soutient les salariés d’Alstom Belfort

C’est suite à une rencontre le 30 août avec les délégués de la CGT d’Alstom à Belfort que la candidate à la présidente de la région Poitou-Charente a réagi. Selon elle, la direction du site doit tenir ses engagements. Selon elle, un agrément fiscal a été accordé au groupe lors de la fusion d'Alstom Power Turbomachines (APT) et d'Alstom Power Systems (APS). Et en échange le groupe devait maintenir l’activité de la société absorbée sur le site pendant au moins trois ans.

Or, Alstom a annoncé le 4 octobre dernier la suppression de 4 000 emplois dans la branche énergie, dont une centaine à Belfort. Un chiffre qui a été revu à la hausse (+77) pour ce seul site.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cet appel de Ségolène Royal intervient quelques jours après le cri poussé par les représentants syndicaux de la CGT du site. D’après eux, la société n’a pas tenu ses engagements de maintien de l’emploi et entend fermer prochainement deux ateliers de composants de centrales nucléaires.

Autant d’arguments que la direction d’Alstom a rejetés le 31 août. Selon le porte-parole du groupe, Philippe Kasse, le groupe a respecté intégralement et scrupuleusement son engagement. Le niveau des effectifs est resté stable sur l’ensemble des activités apportées dans le nouvel ensemble.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS