Ségolène Royal demande aux industriels de plancher sur une voiture électrique entre 5000 et 8000 euros

La ministre de l'Ecologie et de l'Energie était interrogée, ce vendredi 9 octobre, sur iTélé. Elle a notamment annoncé que le bonus écologique de 10 000 euros accordé lorsque l'automobiliste abandonne un vieux diesel de plus de 15 ans, allait être étendu aux véhicules de plus de 10 ans. 

Partager

"Le bonus est actuellement de 10 000 euros lorsque l'automobiliste abandonne un vieux diesel de plus de 15 ans, je vous annonce que nous allons accorder ce bonus pour les véhicules de plus de 10 ans. Cela va concerner un nombre plus important d'automobilistes", a déclaré Ségolène Royal, interrogée par Bruce Toussaint sur iTélé.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La ministre a également fait part de son étonnement quant à l'avantage fiscal accordé au diesel. "Pourquoi le diesel qui est plus polluant bénéficie encore d'un avantage fiscal de 15 centimes/litre ? L'idée est de baisser la taxe sur l'essence, et d'augmenter celle sur le diesel", a-t-elle détaillé. Ségolène Royal a évoqué une échéance à cinq ans, expliquant que cela impliquerait 1,5 centime par an, de baisse pour l'essence et de hausse pour le diesel.

entre 5 000 et 8 000 euros

Mais plus que l'alignement du prix de l'essence sur celui du diesel, la ministre a insisté sur la nécessité d'investir sur le véhicule électrique. "Il faut vraiment que le prix du véhicule électrique baisse. Je vais lancer un appel à projets avec les plans d'investissements d'avenir pour que les industriels français, voire européens, mettent au point une voiture électrique populaire, grand public, dont le prix pourrait s'échelonner entre 5 000 et 8 000 euros"

"Il faut saisir ce problème comme une chance qui va pousser les industriels à construire le véhicule du futur. Ce que j'espère dans 5 ans c'est qu'une voiture sur deux soit électrique. Nos industriels traînent trop fortement sur le véhicule électrique", a-t-elle continué.

Astrid Gouzik

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS