Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Ségolène Royal déclare la guerre au Roundup, le désherbant star de Monsanto

, , , ,

Publié le , mis à jour le 15/06/2015 À 07H10

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a annoncé ce dimanche 15 juin son intention d'interdire la vente libre dans les jardineries françaises du "Roundup", désherbant phare de l'américain Monsanto classé cancérogène.

Ségolène Royal déclare la guerre au Roundup, le désherbant star de Monsanto © Pascal Guittet

"La France doit être à l'offensive sur l'arrêt des pesticides, et d'ailleurs, elle doit être aussi à l'offensive sur l'arrêt des pesticides dans les jardins", a indiqué la ministre de l'Ecologie et du Développement durable Ségolène Royal sur France 3 ce dimanche 14 juin.

"Je vous annonce que j'ai demandé aux jardineries d'arrêter de mettre en vente libre le 'Roundup' de Monsanto", a-t-elle ajouté, sans plus de détails.

La ministre a évoqué les "maladies professionnelles qui sont reconnues chez les viticulteurs et chez les ouvriers viticoles" et "les cancers liés à la respiration des pesticides".

Le "Roundup", l'un des pesticides les utilisés au monde, a été classé en mars dernier au nombre des "cancérogènes probables chez l'homme" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le produit incriminé dans la composition du "Roundup" est le glyphosate, un herbicide.

Avec Reuters (Sophie Louet avec Sybille de La Hamaide)

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

15/06/2015 - 10h03 -

Mme Royal ne connait pas bien son sujet, elle peut interdire le roundup, la formule (à base glyphosate) est depuis des années dans le domaine public! Mais bon, être contre Monsanto, ça fait toujours du bien pour l'électorat par principe.
Répondre au commentaire
Nom profil

15/06/2015 - 08h08 -

Bien que votre décision concernant les vignettes pour les voitures est totalement ridicule, votre intervention ici est plus que nécessaire. Ne vous arrêtez pas au si bon chemin. Il y a autres herbicides sur le marché -comme le Baycom- qui sont aussi dangereuse. Il faut promouvoir les moyenne biologiques comme les insectes ou champignons spécifiques etc pour luter contre les mauvais herbes. avec tous mes salutations VONICH
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle