Ségolène Royal de passage à Pollutec 2006

La candidate du parti socialiste à la présidentielle a participé cet après-midi -en tant que présidente de la région Poitou-Charentes- à une conférence de l'Ademe qui s'est tenue sur le salon lyonnais.

Partager


Jamais un colloque de l'Ademe et de l'ANR (Agence national de la recherche) n'avait connu un tel succès. On s'est pressé aux portillons pour assister, dans une salle de conférence du salon Pollutec, à la présentation « Ecotechnologies : où en est la recherche - développement en France ? Quelles réponses technologiques aux enjeux environnementaux ? ». L'enjeu pour les spectateurs n'était pas tant d'écouter le débat sur les écotechnologies, mais plutôt d'entrapercevoir Ségolène Royal.

La candidate du parti socialiste à la prochaine élection présidentielle s'est en effet invitée au colloque en tant que présidente de la région Poitou-Charentes. Arrivée en retard, elle a finalement pris la parole à la fin du débat pour énoncer quelques mesures concrètes, ressemblant fortement à l'ébauche d'un programme présidentiel, pour sauver la R&D française.

Au niveau européen, la candidate propose de sortir les dépenses de R&D des 3 % imposés par le traité de Maastricht. La France prenant la présidence de l'union européenne en juillet 2008, elle souhaite profiter de cette période pour lancer de grands projets de recherche. Par ailleurs, elle propose de soutenir des publications scientifiques européennes pour contrebalancer l'hégémonie américaine en la matière.

En matière économique, elle envisage, entre autres, de supprimer la TVA pour les éco-industries. Enfin, en ce qui concerne les programmes de recherche controversés (OGM, cellules souches...), la candidate propose, comme à son habitude, de consulter les citoyens.

Arrivée en retard, Ségolène Royal s'est finalement éclipsée avant la fin des débats, juste après son intervention. Et la salle avec elle.

Depuis Pollutec, A.R.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS