Environnement

Ségolène Royal casse le thermomètre

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Ségolène Royal casse le thermomètre
La ministre s’oppose à la circulation alternée en Île-de-France lors des pics de pollution.
Les récents épisodes de pollution aux particules fines ont souligné l’absence de volonté politique pour tenter d’y soustraire les habitants des régions concernées. La maire de Paris, Anne Hidalgo, soutenue par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a bataillé pour imposer la circulation alternée, arrivée bien trop tard. Une solution jugée efficace par les experts, même si elle ne peut remplacer sur le long terme une réflexion globale sur la mobilité et la pollution urbaine. Pourtant, Ségolène Royal a tenté de s’y opposer par tous les moyens dans le but de ne pas pénaliser les automobilistes. La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie veut des taxis et des bus électriques dans les villes d’ici à cinq ans. C’est méconnaître la[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte