Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Sefac va investir 1,5 million d'euros à Monthermé

, , , ,

Publié le

Expert français du levage pour véhicules de transport poids lourds (3 à 500 tonnes), Sefac qui emploie 88 personnes à Monthermé (Ardennes) et hisse plus de 1 000 trains par jour à travers le monde va investir 1,5 million d'euros sur son site de production ardennais.

Sefac va investir 1,5 million d'euros à Monthermé
Sefac est spécialisé dans le levage pour véhicules de transport poids lourds (3 à 500 tonnes) et des trains.
© Sefac

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Rachetée en 2005 par ses dirigeants actuels au groupe financier britannique Triapt, l'activité levage de Sefac est en plein essor. Avec un chiffre d'affaires passé de 8,7 à 11,5 millions d'euros (dont plus de 30 % à l'export), Sefac affiche une belle santé qui va encore l'amener à se développer.

Emmanuel de Rohan Chabot a confirmé que sa société allait injecter 1,5 million d'euros sur son site de Monthermé (Ardennes). Un chantier qui va être lancé pour s'achever en début 2015. Cet investissement permettra de simplifier et améliorer le circuit d'approvisionnement matières tout en optimisant les flux de production de cette PME de 88 salariés par la réduction des temps et distances de manutention. Et aussi de procéder au rachat de l'immobilier à l'ex-maison mère, propriétaire des locaux, tout en rénovant l'outil industriel.

Diversification dans la rénovation ferroviaire

Enfin, dans le cadre de la procédure "Bassin d'emploi à redynamiser" en vigueur dans les Ardennes, Sefac va se diversifier en créant une activité de rénovation ferroviaire pour résoudre le problème de l'obsolescence des composants électriques et électroniques de ses clients.

D'où la rénovation-extension d'un bâtiment de 1 000 mètres carrés. Avec des retombées positives sur l'emploi via l'embauche de six ingénieurs, techniciens et ouvriers qualifiés.

Sefac lève plus de 1 000 trains par jour

"Cette réalisation permettra d'engranger une centaine de milliers d'euros d'affaires sur le marché français et de renforcer nos finances" estime Emmanuel de Rohan Chabot dont la société s'est vue confier par la communauté urbaine de Lille (Nord) la fabrication de neuf lignes de seize colonnes pour l'extension du métro de Lille. Un marché de 2,15 millions d'euros, soit 20 % du chiffre d'affaires actuel de la Sefac, dont la livraison va s'étaler sur deux exercices.

Seul fabricant français de colonnes mobiles pour engins routiers (camions, bus, cars, charriots élévateurs) et ferroviaires (trains, trams, métros), Sefac propose aussi à sa clientèle une colonne sans fil permettant de lever des véhicules pesant jusqu'à 60 tonnes. Baptisée SW2, cette innovation d'un poids de 435 kg présente d'indéniables facilités de fonctionnement et étoffe la gamme de cette PME innovatrice.

Avec un portefeuille de 20 000 clients et un réseau de 30 distributeurs exclusifs, Sefac a mis en service 65 000 colonnes mobiles dans plus de 50 pays. Dont 22 000 en France. Les pièces made in Ardennes lèvent quotidiennement plus de 1 000 trains de 50 à 500 tonnes dans le monde.

Pascal Remy

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle