Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Sedis a pignon sur le monde

, , ,

Publié le

Le fabricant troyen de chaînes mécaniques, roues et pignons expédie sa production jusque sur les barges de forage pétrolières.

Sedis a pignon sur le monde
Symbole de la stratégie d’innovation de Sedis, sa chaîne autolubrifiante haut de gamme.

Savez-vous pourquoi et comment Sedis a été amené à concevoir et à réaliser la chaîne autolubrifiante baptisée Delta Verte, avec laquelle l’entreprise située à Troyes (Aube) a pris une longueur d’avance sur la concurrence ? « Tout est parti d’une demande formulée un jour par l’un de nos clients export, en l’occurrence le métro de Londres, explique Jean-Paul Robert, le directeur général de la PME champenoise. Les responsables du Tube avaient été échaudés par un incendie survenu sur un escalator. Pour éviter tout danger causé par l’huile mise dans les rouages, ils nous ont poussés à développer une chaîne n’ayant plus besoin d’être lubrifiée. Nous avons trouvé la solution en mettant au point un composite spécial dans l’entretoise de la chaîne. »

La Delta Verte équipe désormais nombre d’escaliers mécaniques et trottoirs roulants, le principal marché de Sedis, de Paris à Mexico, en passant par Le Caire et Montréal. Elle symbolise la capacité d’innovation de l’ex-filiale de Peugeot jusqu’en 1990, contrôlée par le groupe familial indien Murugappa depuis 2010. Et sa propension à enchaîner les performances, tant en termes de R & D qu’en matière de développement commercial, en France et à l’international. Une stratégie nécessaire pour faire la différence avec les productions low cost d’Asie. Sedis compte 230 salariés à Troyes et 70 à Verrières-de-Joux (Doubs). L’an passé, la PME a réalisé 35 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 40% à l’export.

Produit haut de gamme, la Delta Verte se distingue en améliorant la sûreté des installations, en facilitant les opérations d’entretien, tout en éliminant les risques de pollution. « Plus écologique, elle est aussi économique, puisqu’elle permet de diminuer les coûts d’exploitation », précise Jean-Paul Robert, en insistant sur le savoir-faire de ses équipes. Formées en interne, elles sont en capacité de fournir en chaînes de transmission, de manutention et de levage, mais aussi en roues et pignons de toutes dimensions (10 000 références au total), un large panel d’entreprises industrielles dans la production d’énergie, la fabrication de papier, la production de ciment, les travaux publics, la transformation du bois, l’agroalimentaire ou les parcs d’attractions…

Fiabilité à toute épreuve

Les chaînes Sedis, appréciées pour leur fiabilité, permettent aux amateurs de grand huit de vivre de belles sensations en apesanteur. Elles se frottent également aux conditions extrêmes. C’est le cas sur les barges de forage offshore, lesquelles sont dotées d’énormes chaînes destinées à compenser les effets de la houle. « Innovation, qualité, réactivité et service font la force de notre société », assure Jean-Paul Robert. Tablant sur une croissance de l’activité de l’ordre de 12% en 2014, il vient de consolider sa force de frappe commerciale à l’export. Son objectif est de progresser en Amérique du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique. Dans le même temps, il a ouvert une succursale à Milan destinée à constituer du stock, à adapter des chaînes et à raccourcir encore les délais de livraison.

Les autres champions

MHCS (Épernay, Marne), champagne Moët & Chandon, Veuve-Clicquot, Ruinart, Krug et Mercier. 1,76 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2013, dont près de 90% à l’export. Plus de 1 900 salariés.

Groupe Soufflet (Nogent-sur-Seine, Aube), meunerie, malterie… Près de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2013, dont environ 50% à l’export. 42 usines dans 16 pays. 4 000 salariés.

Vivescia (Reims, Marne), groupe coopératif, actionnaire majoritaire de Siclaé, spécialisé dans la transformation de productions agricoles. 4,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2013, présent dans 25 pays. 8 000 collaborateurs.

Halla Visteon (Charleville-Mézières, Ardennes), fabrication de systèmes de climatisation. 175 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013, 100% à l’export. 660 salariés.

 

Réagir à cet article

Usine Nouvelle N°3385-3386

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3385-3386

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle