Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Sécurité informatique : plus de 10% de croissance en France en 2011

Publié le

Porté par la mobilité et le Cloud Computing, le marché français de la sécurité informatique a connu une croissance de 10,3% en 2011, selon Pierre Audoin Consultants (PAC). Il devrait connaître une croissance de deux à trois fois supérieure aux autres secteurs IT, d'ici 2015.

Sécurité informatique : plus de 10% de croissance en France en 2011 © JoshuaDavisPhotography - Flickr - C.C.

Malgré la crise, le marché français de la sécurité informatique se maintient à flot. En 2011, le chiffre d'affaires cumulé des éditeurs de logiciels de sécurité, ainsi que des fournisseurs de services et de matériel a atteint : 1,2 milliard d'euros, d'après les estimations de Pierre Audoin Consultants (PAC). Cela représente une croissance de 10,3% par rapport à 2010.

Pour 2012, le cabinet de conseil et d'études de marché IT table sur une croissance de 8,9%, qui devrait se maintenir d'ici à 2015. "Cette croissance va quelque peu ralentir, comme l'ensemble des secteurs IT, mais la sécurité informatique demeure un marché très dynamique", souligne à L'Usine Nouvelle, Mathieu Poujol, Principal Consultant chez PAC.  La croissance du secteur de la sécurité informatique devrait ainsi rester deux à trois fois supérieure au reste du marché IT.

Comment expliquer cette dynamique ? "Le Cloud Computing et la mobilité en entreprise sont en train de stimuler fortement les besoins en sécurité informatique", indique Mathieu Poujol. Les services de Cloud public génèrent notamment de nouvelles problématiques de sécurité et nécessitent la mise en place de politiques avancées de gestion des données. Quant à l'intégration de plus en plus large des smartphones et autres tablettes dans le système d'information, elle entraine également une augmentation de la demande en solutions de sécurité liées à la mobilité.

Autre élément créant une forte dynamique : la dématérialisation des outils de la chaîne logistique et des forces de vente. "Les grandes entreprises ont de plus en plus recours à l'informatique pour optimiser leur logistique et leur activité commerciale. Et la protection de ces données sensibles est devenue incontournable", poursuit PAC.

Un marché qui se déspécialise

Parmi les grandes tendances du secteur, Pierre Audoin Consultants observe qu'il n'est plus l'apanage de spécialistes. "Il y a encore quelques années, la sécurité informatique était entre les mains de spécialistes. Aujourd'hui, le marché est en train de se normaliser. Des acteurs plus généralistes intègrent la sécurité dans leurs offres de services informatiques. La sécurité devient une composante essentielle du portefeuille des fournisseurs de technologies."

Quant aux perspectives à venir, PAC anticipe une unification de solutions. "Les frontières entre solutions antivirus, antispam, pare-feu, gestion des identités, etc. tendent à s'estomper. Le marché devrait donc s'orienter vers des solutions unifiées capables de répondre à l'ensemble des problématiques. La sécurité informatique devrait devenir de plus en plus holistique, englobant toutes les composantes du système et tous les types de sécurité", conclut Mathieu Poujol. Conséquence au niveau des acteurs du secteur : ils devront se diversifier, en dépassant leur marché d'origine pour devenir des acteurs globaux de la sécurité.

Ces conclusions sont issues de l’étude "Sécurité des Systèmes d’Information", parue en Juin 2012. Elle a été réalisée en France, de janvier à mai 2012, auprès de 200 responsables informatiques et une quarantaine de fournisseurs en solutions de sécurité.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle