Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Seco Tools en pince pour l’usinage

, , ,

Publié le

Seco Tools en pince pour l’usinage

Caractéristiques

  • Faux rond > 3 microns (longueur d’outil de 3xD, jusqu’à 50 mm)
  • Diamètre de l’outil : 1-20 mm, 1/8 à ¾ de pouce
  • Vitesse : 30 000 à 60 000 tr/min
  • Cônes : HSK-A, HSK-E, DIN, BT, Graflex, Seco-Capto, Ansi Cat
  • Tailles : HP 11, HP 16, HP 16R, HP 25, HP 32
  • Poids : 0,18 à 4,12 kg
Les machines d’usinage sont de plus en plus productives, avec des nuances de plaquettes assurant de gros rendements à vitesse élevée. Mais elles requièrent également des outils de coupe et porte-outils capables de tenir la cadence, car les tours utilisent des forces de serrage transmissibles de plus en plus importantes. Les mandrins de serrage font partie des équipements clés pour la réalisation d’usinage à grande vitesse. Trois grands types cohabitent : le classique mandrin à pince, le mandrin de frettage et le mandrin hydraulique.

Le suédois Seco Tools propose un nouveau mandrin à pince avec une transmissibilité du couple largement augmentée. Il associe la précision d’un mandrin de frettage et d’un mandrin hydraulique, à la flexibilité d’un mandrin à pince. Le mandrin EPB 5672 a été conçu pour maximiser la force de serrage et la répartir de manière uniforme sur tout le corps de l’outil et toute la longueur de la pince.

Optimisation de l’assemblage

Principaux concurrents

  • Hainbuch (Allemagne)
  • Kitagawa (Japon)
  • Ladner (France)
  • Röhm (Allemagne)
  • Schunk (Allemagne)
  • SMW Autoblok (États-Unis)
En optimisant l’assemblage, il réduit les risques de séparation entre l’outil et le mandrin et rend possible l’utilisation d’outils de coupe hautes performances. La pression élevée régulière appliquée sur le corps de l’outil résulte de la combinaison de plusieurs caractéristiques techniques. L’écrou de serrage est doté d’un filetage trapézoïdal qui insère solidement la pince dans son logement. La précision et la finition des deux pièces ont été optimisées. Elles permettent un couple transmissible près de trois fois supérieur à celui des modèles précédents. Enfin, deux surfaces de guidage cylindriques situées des deux côtés du filetage assurent un nouveau type de contact entre l’écrou et le corps. Dans les modèles classiques, l’écrou de serrage est uniquement en contact avec le corps via le filetage. Avec l’EPB 5672, il a deux fonctions : le filetage pousse la pince dans le corps pendant que les deux guides cylindriques maintiennent l’outil en place. Ce montage assure au mandrin un faux rond de seulement 3 microns.

Un autre atout est la forme cylindrique de l’écrou (serré à l’aide d’une clé à cliquet) et du corps, tous deux exempts de partie asymétrique. Cette conception procure un montage parfaitement équilibré, avec une faible flexion de l’outil, adapté à l’usinage à grande vitesse, l’extrémité avant pouvant supporter jusqu’à 80 000 tr/min. Ce mandrin comprend plusieurs tailles de cônes, en plusieurs longueurs. Les pinces sont disponibles en version étanche permettant de diriger le fluide de refroidissement dans les canaux d’arrosage internes de l’outil.

Le groupe suédois compte 5 500 salariés dans le monde. En France, il emploie 500 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 125 millions d’euros.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle