Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Sébastien Buemi pris en flagrant délit de sieste dans le stand Toyota Racing

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Vidéo Le pilote Sébastien Buemi enchaine les grands prix de Formule E et les courses d’endurance WEC. Il faut croire que la fatigue accumulée a eu raison de lui. Le coureur Suisse a été surpris en train de dormir dans son véhicule, à l’arrêt au stand, durant les essais des 6 Heures de Fuji au Japon.

Sébastien Buemi pris en flagrant délit de sieste dans le stand Toyota Racing
Le pilote Sébastien Buemi a été pris en surpris en train de dormir une sieste au stand durant les essai des 6 Heures de Fuji au Japon qui se dérouleront le 15 octobre
© FIA WEC CC Facebook

Les pilotes automobiles vivent une vie infernale. Leur travail demande une résistance au stress, une condition physique et un niveau de réflexes hors du commun. A chaque course, les champions mécaniques enchainent jetlag et interminables séances d’essais. Le calvaire se solde par un ultime supplice durant lequel leurs nerfs sont soumis à rude épreuve. La nature du défi à relever diffère selon la discipline. Les conducteurs de Formule 1 / Formule E subissent l’obsession de la première place. Les compétiteurs des épreuves d’endurance, tel quel 24 heures du Mans, sont contraints à l’obligation d’être les plus résistants et constants.

Sébastien Buemi, lui, s’impose les deux peines. Le pilote court pour Renault e.dams le championnat de monoplaces électriques et pour Toyota Racing le championnat d’endurance WEC de la FIA.

Autant dire que le sportif sur asphalte accumule un énorme niveau de fatigue. Dans ces conditions, pas étonnant de piquer du nez de temps en temps. Manque de chance, le champion, d’origine Suisse, a été pris la main dans le sac, ou plutôt la tête dans le cockpit.

La mésaventure s’est déroulée, durant les essais des 6 Heures de Fuji au Japon dont le départ sera donné le 15 octobre. La caméra de bord du véhicule de Sébastien Buemi et le micro de son casque ont trahi la sieste que le pilote improvisait au stand. Malheureusement pour le dormeur, les autres membres de son équipe n’entendaient pas les ronflements de cette oreille. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle