Sealynx Automotive en redressement judiciaire

Partager

Social

Le tribunal de commerce de Nanterre dans les Hauts-de-Seine a placé ce matin en redressement judiciaire avec continuation d’activité de six mois, l’équipementier automobile Sealynx Automotive (France).

La PME s’était déclarée en cessation de paiement le 3 décembre dernier au même tribunal dont elle dépend.

Un soulagement pour les 736 salariés du site de Charleval dans l’Eure, spécialisé dans les joints d’étanchéité pour l’automobile (vitres) qui représente la quasi-totalité de la PME en France.

L’autre site, de 80 salariés est situé à Villers-la-Montagne en Meurthe-et-Moselle, mais a été voué à la fermeture en même temps que l’annonce faite en octobre dernier sur un plan de licenciement de 257 salariés à Charleval.

Pour le reste, Sealynx Automotive dispose de trois filiales au Maroc, en Tunisie et en Roumanie, totalisant 300 salariés dont le chiffre d’affaires, lié à des donneurs d’ordre principalement étrangers, ne représente qu’entre 5 et 7 % du chiffre d’affaires global de Sealynx Automotive.

Concernant les salariés normands, l’espoir est double : d’une part, ils devraient toucher leur salaire de novembre d’ici à lundi prochain a promis le tribunal. D’autre part, ils espèrent de nouvelles commandes de leurs deux donneurs d’ordres, Renault à 80 % et PSA Peugeot Citroën pour 20 %.

Mais l’affaire n’est pas simple. En 2007, l’ex-propriétaire, le groupe Metzeler « jette l’éponge en raison des conditions fixées par les constructeurs, notamment Renault ». Les cadres, repreneurs en MBI de l’entreprise obtiennent des engagements signés des deux donneurs d’ordre garantissant des commandes, mais surtout assortis de commandes supplémentaires à hauteur de 30 millions d’euros par an (7 millions pour PSA et 23 pour Renault), ce qui assure la pérennité du site avec un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros. Ceci en échange d’un plan de sauvegarde de l’emploi concernant environ 200 personnes.

« Or, les commandes des donneurs d’ordres n’ont cessé de baisser, assure sous couvert d’anonymat, un salarié de la PME. Le chiffre d’affaires est passé de 107 millions d’euros en 2007 à 55 en 2010, alors que l’entreprise a régulièrement investi pour répondre à la demande de ses clients mais à sa seule charge ».

Pire, Renault aurait déployé un boycott de Sealynx Automotive, rangeant l’entreprise au rang de « old business », une information invérifiable pour l’heure chez Renault, faute d’interlocuteur.

En attendant, le dossier mobilise la région, son président a rendez-vous prochainement au ministère du travail, et les salariés rencontrent le préfet de l’Eure demain.

De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne


L’édition 2010-2011 de « L’ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L’Usine Nouvelle » propose le classement de 3 801 sites de production de plus de 75 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

0 Commentaire

Sealynx Automotive en redressement judiciaire

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS