Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Se diversifier pour survivre

Coralie Lemke ,

Publié le

Se diversifier pour survivre

Dans le top mondial des laboratoires pharmaceutiques, Sanofi semble bien installé sur la troisième marche, juste derrière le suisse Novartis et l’américain Pfizer. Il peut compter sur ses atouts, les traitements contre le diabète, les maladies rares et les maladies cardiovasculaires. Ces dernières années, le laboratoire français a partagé sa stratégie entre des vagues de diversification et le renforcement de ses activités. Sanofi reste plus que jamais dans une optique de diversification. Ses principaux médicaments, du moins les plus lucratifs, ont été lancés il y a longtemps. L’insuline Lantus, mais aussi Lovenox et Plavix, deux antithrombotiques. Ces blockbusters affrontent désormais des produits concurrents. Dans l’industrie du médicament, les brevets ont une durée limitée à vingt ans à compter du jour de dépôt de la demande. Une fois le brevet déposé, il faut compter deux ou trois ans avant que l’invention ne soit disponible sur le marché. Le détenteur du brevet ne dispose donc que de dix-sept à dix-huit ans d’exclusivité commerciale. Pour compenser cette perte, Sanofi a fait le choix d’externaliser sa R & D, supprimant plus de 5 000 postes depuis 2010. Sa structure Sunrise Initiative lui permet de financer des start-up de biotech innovantes, tout en partageant les coûts de R & D avec des acteurs de la finance. Le groupe compte aussi sur ses partenariats avec des instituts de recherche, comme celui noué avec l’Institut Gustave Roussy, à Villejuif. Avec les acquisitions de Bioverativ et d’Ablynx, Sanofi s’épargne encore une fois les phases à risque du développement d’un traitement. Le laboratoire espère obtenir un retour sur investissement dans cinq ans au plus tard. D’ici là, d’autres opérations auront probablement été conclues. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle