SDHF, ex-AORF, repris par l'équipementier ferroviaire Millet

Le tribunal de commerce d'Orléans a validé la reprise de Saint Denis de l'Hôtel Ferroviaire par son confrère Millet. Ce jugement met fin à trois ans d'atermoiements.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

SDHF, ex-AORF, repris par l'équipementier ferroviaire Millet

Le tribunal de commerce d'Orléans (Loiret) vient d’approuver, mercredi 16 juillet 2014, la reprise de Saint Denis de l'Hôtel Ferroviaire (SDHF) par le fabricant de wagons de marchandises Millet. Le repreneur conserve l'ensemble de l'activité mais l'effectif est ramené de 78 à 49 salariés. Les représentants du personnel saluent la fin d'une longue procédure, mais déplorent les pertes d'emplois, d'autant que SDHF employait plus d'une centaine de personnes avant le début de la crise.

Millet est le principal client de SDHF, qui est spécialisé en maintenance des wagons de fret et qui travaille également pour Gefco et Touax. Pour le fabricant de matériel roulant Millet, l'activité de SDHF lui permet d'intégrer une nouvelle compétence et de renforcer son indépendance.

En mai, le même tribunal avait liquidé la maison mère, AORF (Ateliers orléanais de réalisation ferroviaire) et la filiale de construction neuve, Ateliers Bretons de réalisation ferroviaire Industries (ABRFI) à Châteaubriant (Loire atlantique).

Cette reprise met fin à trois ans de procédure pour SDHF, ex-filiale de AORF. Après une tentative de reprise par le russe Uralvagonzavod l'été dernier, les actionnaires avaient pu repartir, mais un conflit avait opposé le PDG, Eric Vinassac, et son actionnaire majoritaire, Jean-Lu Remondeau. Les deux sociétés avaient déjà été placées en redressement judiciaire le 15 mai 2013, en raison d'un passif d'environ 26 millions d'euros, avant d'en sortir, en septembre dernier, faute d'avoir trouvé un repreneur.

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS