Scor: Glass Lewis et ISS divisés sur la mise à l'écart de Kessler

par Matthieu Protard
Partager
Scor: Glass Lewis et ISS divisés sur la mise à l'écart de Kessler
Les sociétés de conseil aux actionnaires Glass Lewis et ISS soutiennent le fonds activiste Ciam dans sa campagne contre la rémunération de Denis Kessler, le PDG de Scor, mais elles sont divisées sur l'éviction du dirigeant du conseil d'administration du réassureur français. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les sociétés de conseil aux actionnaires Glass Lewis et ISS soutiennent le fonds activiste Ciam dans sa campagne contre la rémunération de Denis Kessler, le PDG de Scor, mais elles sont divisées sur l'éviction du dirigeant du conseil d'administration du réassureur français.

En prévision de l'assemblée générale de Scor prévue le 26 avril, Ciam, qui détient près de 1% du capital du réassureur, a déposé une résolution appelant les actionnaires à démettre Denis Kessler de son mandat d'administrateur en raison d'une concentration excessive des pouvoirs.

Le fonds, qui reproche à Scor d'avoir rejeté l'an dernier une offre de rachat de l'assureur mutualiste Covéa, veut ainsi écarter Denis Kessler de la présidence du groupe de réassurance tout en souhaitant son maintien au poste de directeur général.

Dans une recommandation de votes datée du 12 avril, et dont Reuters a obtenu une copie, la société Glass Lewis recommande une séparation des fonctions de président et de directeur général à la tête de Scor en votant en faveur de l'éviction de Denis Kessler du conseil d'administration.

De son côté, ISS recommande, dans une analyse datée du 5 avril et transmise à Reuters, de voter contre la résolution de Ciam d'écarter le PDG de Scor.

"Nous pensons fermement que la séparation des fonctions de président et de directeur général est la meilleure structure de gouvernance pour réduire les conflits d'intérêts", écrit Glass Lewis. "Si cette proposition est approuvée par les actionnaires, rien ne s'oppose à ce que le conseil d'administration maintienne Monsieur Kessler comme directeur général."

"La fin du mandat de (Denis, ndlr) Kessler comme administrateur conduirait à sa démission comme directeur général parce qu'il a un mandat combiné de président et de directeur général", note pour sa part ISS. "Il doit revenir à (Denis, ndlr) Kessler et au conseil d'administration de décider s'il doit être reconduit comme directeur général."

Les deux sociétés de conseil aux actionnaires rejoignent par contre le fonds Ciam dans sa bataille contre la rémunération du PDG de Scor. Sur ce point, Glass Lewis doute de la pertinence de la méthode utilisée par Scor pour fixer la rémunération de son PDG.

"L'entreprise a un historique de rémunération élevée de son directeur général. Glass Lewis a déjà exprimé ses réserves sur le niveau de rémunération du président et du directeur général à travers ses recommandations sur le 'say on pay' depuis que cette pratique est arrivée en France en 2014", souligne la société de conseil. "Cette année ne sera pas une exception."

En revanche, le fonds Ciam n'est pas soutenu dans son opposition au renouvellement du mandat d'administrateur d'Augustin de Romanet, le PDG d'Aéroports de Paris.

Aussi bien ISS que Glass Lewis recommandent de voter en faveur du renouvellement de ce dernier

(Edité par Marc Joanny)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS