Schneider pourrait céder sa branche capteur

L’industriel français aurait déjà reçu deux offres pour sa branche Custom Sensors & Technologies (CST), affirme le quotidien Les Echos ce vendredi 3 août.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Schneider pourrait céder sa branche capteur

Deux groupes seraient prêts à racheter cette activité qui réalise 660 millions de dollars de chiffre d’affaires, selon le quotidien économique. L’une des offres aurait été déposée conjointement par les fonds français PAI et américain Carlyle, l’autre par le groupe de semi-conducteurs Avago, basé à Singapour.

Ce serait d’ailleurs cette ancienne division d’Hewlett-Packard qui tiendrait la corde. Mais le groupe ne serait en fait intéressé que par une partie des activités de CST. De son côté Carlyle voudrait avaler CST dans sa globalité.

"Nous ne commentons jamais notre politique de M&A (fusions-acquisitions, ndlr) tant du côté acquisitions que du côté cessions", a indiqué un porte-parole interrogé par l’AFP.

La division capteurs, rattachée à la branche Industrie de Schneider, a son siège en Californie et réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires dans les économies dites "matures". Elle comprend notamment le français Crouzet Automatismes, basé dans la Drôme, qui compte environ 1.300 employés et a réalisé 151 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2010.

Depuis 2008, des rumeurs circulent sur une vente possible de CST. Ce serait donc la troisième fois qu’une mise sur le marché est réalisée, affirment les Echos.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS