L'Usine Energie

Schneider migre sa flotte à l'électrique

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Schneider migre sa flotte à l'électrique
Comme EDF, Schneider Electric veut électrifier toute sa flotte automobile, soit 14 000 véhicules dans 50 pays, d’ici à 2030. Il prévoit de les remplacer par des modèles hybrides et électriques, avec l’installation d’infrastructures de recharge dans ses principaux bureaux et usines. L’industriel s’y est engagé dans le cadre d’EV100, une initiative mondiale pour la mobilité électrique en entreprise. Une étape indispensable pour atteindre la neutralité carbone dès 2025, comme il s’y est engagé en septembre. En 2018, l’utilisation de véhicules thermiques au sein du groupe a causé l’émission de 80 000 tonnes de CO2, soit un peu moins de 15 % de ses émissions opérationnelles.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte