Schneider Electric veut fermer ses usines de Lattes et Saumur

Schneider Electric a présenté le 16 septembre un plan de restructuration. Deux usines doivent fermer à Lattes (Hérault) et Saumur (Maine-et-Loire). Selon les syndicats, des centaines d'emplois sont menacés.

Partager
Schneider Electric veut fermer ses usines de Lattes et Saumur
Un technicien ingénieur de Schneider Electric sur un site de Grenoble (Isère).

Schneider Electric réduit sa présence en France. Mercredi 16 septembre, le spécialiste français des équipements électriques a présenté aux salariés un plan de réorganisation industrielle. Il prévoit la fermeture de deux usines à Lattes (Hérault) et Saumur (Maine-et-Loire). Les syndicats s’inquiètent aussi pour l’avenir d’un site de Grenoble (Isère) qui doit être transformé. Selon la CFDT, 390 emplois pourraient être supprimés.

Arrêt de la production en 2021

Le plan de Schneider Electric porte sur sa branche moyenne tension. Le site de Saumur est spécialisé dans la production de cellules secondaires tandis que l’usine de Lattes fabrique des disjoncteurs et des ampoules. Chacune de ces installations emploie 80 personnes. Le plan de restructuration prévoit leur arrêt au second semestre 2021.

Un plan social serait également prévu sur l'un des sites de Grenoble où sont produites des cellules primaires. Selon la CFDT, le projet pourrait se solder par la suppression de 180 emplois et la fermeture du site. De son côté, l’entreprise n’a pas encore rendu public ce plan de restructuration et elle n’a pas donné d’estimations sur le nombre de salariés concernés.

Les syndicats dénoncent des délocalisations

Outre les suppressions de postes, Schneider Electric souhaite réorganiser ses activités autour de six “pôles de référence”. “Certains postes seront transférés vers les nouveaux pôles mais une majorité de postes sera délocalisée en Indonésie, en Turquie,en Hongrie et en Inde”, redoute la CFDT. Le syndicat estime donc à 390 le nombre d’emplois menacés.

“Dix ans après le rachat par Schneider d’Areva branche Distribution et validé par le gouvernement de l’époque, le champion français de la moyenne tension participe à la mise à mort finale d’une partie de son outil industriel français”, dénonce de son côté le syndicat FO.

"La réorganisation de la production moyenne tension en France est la conséquence d'une forte baisse de l'activité et ce, depuis plusieurs années", justifie un porte-parole de Schneider Electric, cité par France Bleu Hérault. Selon la direction, un poste de reclassement sera proposé à chaque salarié.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS