Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Schneider Electric teste une microcentrale solaire trois en un destinée à l'Afrique

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

Schneider Electric  a inauguré un prototype de mini centrale solaire produisant électricité, eau potable et chauffage, sur le site du CEA à Cadarache. Cette installation innovante, destinée à alimenter des petites entreprises en Afrique, devrait être commercialisée dès 2015.

Schneider Electric teste une microcentrale solaire trois en un destinée à l'Afrique © D.R.

Pour les régions non reliées au réseau électrique, Schneider Electric a imaginé une alternative aux générateurs diesel : une microcentrale solaire autonome produisant électricité, eau potable et chauffage, sans émettre de CO2. L'installation, baptisée "Microsol", pourrait produire 50 mégawattheures d'électricité par an, 2.000 litres d'eau pure par jour et 800 mégawattheures de chauffage (pour l'eau chaude par exemple), selon Schneider. De quoi alimenter jusqu'à 1 000 personnes, selon la société, même si la finalité du produit est plutôt de connecter des petites entreprises.

trois en un

Chaque unité comprend quatre modules, explique l'AFP. Un circuit de 1 600 mètres carrés contenant 20 m3 d'eau est d'abord chauffé grâce à des capteurs thermiques solaires, permettant de porter la température à 180 degrés. Grâce à l'écart de température, un moteur à échangeur de chaleur produit de l'électricité. Un troisième module utilise l'énergie pour accélérer la condensation de l'eau, permettant ainsi de la rendre potable. Enfin, un ordinateur permet de contrôler l'installation.

commercialisation en 2015

Ce 20 novembre, un démonstrateur a été mis en service sur le site du Commissariat à l'énergie atomique de Cadarache. Un prototype similaire devrait être testé en Afrique en 2014, avant une commercialisation en 2015. Chaque centrale, d'une durée de vie de vingt ans, devrait coûter autour de 300 000 euros. Le projet a reçu le soutien de l'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle