Schneider Electric relève ses objectifs 2020 après un T3 meilleur que prévu

GDANSK (Reuters) - Le fabricant français de matériel électrique Schneider Electric a revu à la hausse jeudi ses prévisions pour 2020 après un troisième trimestre meilleur que prévu, soutenu par les commandes passées précédemment et les initiatives de restockage sur certains canaux de distribution.
Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Schneider Electric relève ses objectifs 2020 après un T3 meilleur que prévu
Le fabricant français de matériel électrique Schneider Electric a revu à la hausse jeudi ses prévisions pour 2020 après un troisième trimestre meilleur que prévu, soutenu par les commandes passées précédemment et les initiatives de restockage sur certains canaux de distribution. /Photo prise le 22 avril 2020/REUTERS/Charles Platiau

Schneider Electric, dont les produits vont des chargeurs électriques pour voitures à la robotique industrielle, vise désormais une baisse de 5% à 7% de son chiffre d'affaires, par rapport à la baisse de 7% à 10% prévue en juillet, ce qui le place au-dessus du consensus des analystes de la société pour l'année.

Le groupe a également revu à la hausse son objectif de marge d’EBITA ajusté pour l'ensemble de l'année à 15,1%-15,4%, contre 14,5%-15,1% précédemment, et a confirmé vouloir augmenter cette marge à 17% d'ici 2022.

Le chiffre d'affaires trimestriel de Schneider a augmenté pour la première fois cette année par rapport à 2019, grâce à sa division de gestion de l'énergie - qui dessert les bâtiments, les centres de données et les infrastructures - et a affiché une croissance dans toutes ses régions après avoir chuté de 15,4% au dernier trimestre.

"La crise a renforcé l’intérêt de nos clients pour le développement durable et la digitalisation, deux domaines sur lesquels nous concentrons notre stratégie", a déclaré le PDG Jean-Pascal Tricoire.

Il a cependant mis en avant l'incertitude pour le trimestre à venir en raison de la résurgence des cas de COVID-19 dans plusieurs régions.

Schneider Electric a fait état d'un chiffre d'affaires de 6,46 milliards d'euros au troisième trimestre, en hausse de 1,3% par rapport à l'année précédente, battant ainsi le consensus de 6,03 milliards d'euros fourni par la société.

(Sarah Morland, version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS