Schneider Electric rapatrie ses impressions

Après avoir complètement sous-traité la fonction impression, le leader français de la construction électrique a décidé de la reprendre en main. Objectifs : harmoniser le parc au niveau mondial, réduire les coûts et améliorer le service rendu aux utilisateurs.
Partager

LE PROBLÈME UNE MAUVAISE QUALITÉ DE SERVICE

« L'impression constitue une fonction importante de l'informatique. On se doit d'assurer aux utilisateurs une qualité de service irréprochable », affirme Gilbert Pedrazzi, le gérant des achats informatiques et télécoms de Schneider Electric. Or, depuis que le leader français de la construction électrique a externalisé son informatique en 2005, la qualité de service de l'impression n'a cessé de se dégrader. Taux de disponibilité des machines en baisse, délais d'intervention après pannes trop longs, gestion des consommables déficiente... L'insatisfaction des utilisateurs monte. « Cap Gemini, qui assure l'infogérance et à ce titre la gestion de l'exploitation et de la maintenance du parc d'impression, n'est pas en cause », précise Gilbert Pedrazzi. La responsabilité des dysfonctionnements est imputée au fournisseur principal des matériels d'impression, chargé également de la fourniture des services associés. Son nom n'est pas révélé.

LA SOLUTION LA RATIONALISATION DU PARC D'IMPRESSION

Schneider Electric met fin aux services de ce fournisseur et décide la réversion partielle du contrat d'infogérance avec Cap Gemini pour reprendre en main la gestion des contrats informatiques, télécoms et impression. Choix des fournisseurs, négociations, contrôle de la qualité de service... Autant de fonctions stratégiques réintégrées en interne. Cap Gemini est confirmé dans ses responsabilités opérationnelles d'installation, de maintenance et d'assistance technique. Gilbert Pedrazzi profite de l'occasion pour remettre à plat le système d'impression au niveau mondial. L'objectif est de dégager des économies en rationalisant un parc de matériels très hétérogène.

Le choix du fournisseur se porte sur Xerox Global Services. Le contrat est signé en juin 2008 pour une durée de quatre ans. Il prévoit le remplacement en France de 1 200 machines d'impression et la mise en place d'une solution de gestion d'un volume d'impression qui s'élève à 115 millions de pages par an, dont 10 % en couleur. Outre la fourniture de matériels, Xerox Global Services est chargé de l'assistance technique de premier niveau, de la mise en oeuvre d'outils de gestion des flux métiers, du reporting de l'activité impression et de l'aide personnalisée à la conduite du changement.

Une campagne de sensibilisation est menée auprès des utilisateurs. Aujourd'hui, 1 700 machines ont été remplacées en France, en Italie, en Belgique et aux Pays-Bas.

LE RÉSULTAT 20 % D'ÉCONOMIE

En France, ce plan de rationalisation se traduit par une réduction des coûts de 20 %. Schneider Electric a bénéficié d'abord de la baisse des prix des matériels. Il a aussi profité de la contraction du nombre de sites pour réduire le volume du parc. Par ailleurs, l'équipement en machines multifonctions a permis de supprimer une centaine de télécopieurs et scanners. Enfin, pour limiter la consommation de papier, Gilbert Pedrazzi se félicite d'avoir enfin stoppé la croissance du volume d'impression à effectif constant.

L'ENTREPRISE EN BREF

Leader français de la distribution électrique et des automatismes de contrôle. Siège à Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. 220 sites, dont 90 hors de France. 114 000 salariés dans le monde. 18,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2008.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

02 - BOHAIN EN VERMANDOIS

Travaux de réhabilitation d'un local commercial-.

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS