Schneider Electric pourrait supprimer 200 postes en France

Le fabricant de matériel électrique Schneider Electric est à la peine. Il devrait supprimer 200 postes en France, délocaliser une partie de sa production à l'étranger et réorganiser ses usines dans l'Hexagone, rapporte Les Echos. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Schneider Electric pourrait supprimer 200 postes en France

Le groupe Schneider Electric a annoncé mi-juin aux représentants du personnel de l'entreprise une vaste réorganisation de ses usines hexagonales : six sites seraient concernés par ces mesures, révèle le 18 juin le quotidien Les Echos. Le fabricant de matériel électrique va délocaliser une partie de sa production à l'étranger et devrait supprimer 200 postes en France.

Pour expliquer ce programme et cette coupe dans ses effectifs, Schneider Electric souligne qu'il est pénalisé par l'euro fort. "A périmètre constant et en incluant les effets de change, le fabricant de matériel électrique a vu son chiffre d'affaires reculer de 6,3% en Europe de l'Ouest en 2013, contre une baisse de 0,8% en Asie et de 2,3% en Amérique du Nord", explique Les Echos, repris par l'AFP.

Lélia de Matharel

0 Commentaire

Schneider Electric pourrait supprimer 200 postes en France

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS