Schneider Electric met la main sur le brésilien Steck

PARIS (Reuters) - Schneider Electric a annoncé vendredi l'acquisition du groupe brésilien Steck, spécialisé dans les produits basse tension destinés notamment à l'immobilier et à l'industrie.

Partager

Le montant de la transaction, qui doit encore recevoir le feu vert des autorités de régulation, n'a pas été communiqué.

Basé à Sao Paulo, Steck emploie 950 personnes et devrait réaliser en 2011 un chiffre d'affaires d'environ 80 millions d'euros, précise le spécialiste français des équipements électriques dans un communiqué.

Il ajoute que l'opération devrait accroître son bénéfice par action dès la première année.

Dans un communiqué distinct, Schneider Electric a par ailleurs annoncé la prolongation au 4 août de son offre de rachat à deux milliards de dollars sur l'espagnol Telvent, spécialiste des systèmes de gestion des infrastructures énergétiques, de l'eau et des transports.

En début de séance, l'action de Schneider Electric gagne 0,8% à 106,80 euros.

Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS