Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Schneider Electric jette les bases de la réorganisation de ses activités grenobloises

, , , ,

Publié le

Schneider Electric a inauguré mercredi 12 juillet son nouveau vaisseau amiral  à Grenoble (Isère), en présence de la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal. Il s'agit de la première étape du regroupement de ses équipes sur cinq sites dans l’agglomération grenobloise.

Schneider Electric jette les bases de la réorganisation de ses activités grenobloises
Le nouveau bâtiment a été inauguré mercredi 12 juillet à Grenoble (Isère).
© Patrice Clopeau / Schneider Electric

Technopole marque la première phase du projet GreenOValley de Schneider Electric. D’une superficie bâtie de 38 000 m², le site de Grenoble (Isère) est désormais le centre référent à l’échelle mondiale de la recherche et développement de l’activité Energy (distribution électrique moyenne tension) du groupe présidé par Jean-Pascal Tricoire. Il réunit quelque 1 000 collaborateurs précédemment à Meylan et Varces (Isère). Sur les 18 000 m² de construction neuve, 10 400 m² sont dédiés aux laboratoires et 7 700 m² aux activités tertiaires. Les espaces de travail sont organisés en open space et en bureaux partagés, les salariés pouvant choisir de plancher dans de nombreux lieux, aussi bien l’Avenue Centrale du bâtiment, le restaurant (en-dehors des heures de repas) ou de multiples boxes.

Technopole a pour ambition d’atteindre une consommation énergétique inférieure à 45 kWh par an et par mètre carré. Pour y arriver, l’entreprise s’appuie sur un process et des techniques BIM (Building information modeling), sur des maquettes numérique et énergétique qui reproduisent les comportements des usagers, et sur un programme de recherche maison dénommé Homes centré sur l’efficacité énergétique des bâtiments. Des innovations appliquées in situ.

En 2016, Schneider Electric a investi plus de 120 millions d’euros dans GreenOValley. Projet qui consiste à regrouper sur cinq sites au lieu de treize toutes les activités du groupe dans l’agglomération grenobloise. Trois d’entre eux seront conservés à Eybens, à Montbonnot Saint-Martin et à Grenoble. Le cinquième X-Pole est en cours de construction. D’une superficie de 27 000 m², il sera livré au premier semestre 2019 et accueillera la direction de l’innovation ainsi que les équipes commerciales, marketing et fonctions supports françaises, soit 1 500 personnes. Schneider Electric emploie quelque 5 000 personnes dans la métropole grenobloise.

"Rien n’est sanctuarisé, a prévenu Jean-Pascal Tricoire lors de l’inauguration de Technopole. Il nous appartient de relever le défi de la révolution de la transition énergétique et de la quatrième révolution industrielle (internet des objets, big data)." Une manière de replacer le projet GreenOValley dans un temps long, alors que Schneider vient de célébrer ses 180 ans et que l’aventure grenobloise de l’entreprise a commencé en 1920 avec Paul-Louis Merlin.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus